AFRICA UNITE

Été, saison des concerts, saison des festivals, saison de la chaleur et de la vie en extérieur.

Afrique, terre de contrastes, terres de couleurs et de chaleurs, continent de vie, berceau de l’humanité et donc forcement terre de souffrances. Afrique, origine de nombreuses musiques : La salsa au Bénin, le gospel et le blues un peu partout…Enfin, Afrique terre d’émigrations, forcées presque toujours, choisi plus rarement.

Vous l’aurez compris, cette année notre sélection musicale estivale tourne autour de ce continent. Cela n’empêche pas quelques diversions jamaïcaines ou cubaines de temps en temps. Bon été ! Bonne écoute !

 Abou Diarra “Koya Blues” Le blues, cher aux Rolling Stone, vient de là. Des déserts du Mali aux routes empruntées par les touaregs, il s’implante dans les champs de coton d’Amérique. Scorsese adore le blues. A coup sûr, il aimerait celui de Diarra. Acheter

 Amoya “Nweti”, Direction le Mozambique. Découverte de RFI au début des années 1990. Un titre intemporel.

 Barrington Levy “Vice Versa Love”. Autre titre intemporel. Ballade reggae sortie en 1993, classique du répertoire de ce jamaïcain. Acheter

BKO Quintet “Kononale”. Une autre facette de la musique malienne. Le “BKO quintet” casse les clichés et les barrières avec ce titre en 2014.

Buena Vista Social Club “Canta Montero”. Petit détour par Cuba avec cette formation culte qui relança l’intérêt pour les musiques cubaines au début des années 1990. Chaud ! Acheter

 Daby Toure “Emma”. Quand la musique africaine se fait douce. Une des plus belles voix du continent. Le mauritanien n’hésite jamais à casser les idées reçues et les clichés. Il l’a démontré avec “Wise”. Acheter

 Djeli Moussa Conde “Womama”. Ce guinéen joueur de guitare et de kora est défendu par RFI. Superbe album de 2015. Douceur et nostalgie dans la moiteur d’un coucher de soleil… Acheter

Fire Tongue “When Afro Meets Blues”. Ola ! On se réveille ! Groove ! “Afro beat” moderne en provenance du Cameroun.

 Gentleman & Ky-mani Marley “Signs Of The Times”. Un membre de la famille Marley et un blanc rasta allemand. Association magique rendue possible par le pouvoir de la musique. Emotion. Acheter

 Groundation “Feel Jah’s Dub”. Encore un blanc qui fait du reggae ! Mais c’est une épidémie ma parole ! Et oui, Harrison Stafford et ses potes sont des blancs de Californie qui jouent un reggae aussi pur que celui des plus roots jamaïcain. Si si ! Acheter

Jackie Mittoo “Happy People”. En parlant des plus “roots” de la Jamaïque, en voici un beau spécimen. Ce pianiste et joueur de clavier, né en 1948, mort en 1990 a marqué la culture de l’île avec les “Skatalites” puis en solo. Un grand, un très grand.

 Bob Marley “Stir it up (live)”. No comment. Hymne planétaire. Acheter

 Kala Jula “Jawura Kura”. Tradition malienne, tradition mandingue, tradition des griots avec parfois une touche de jazz et une autre de blues. Sublime.

 Oumou Sangare “Mogoya”. 2017, retour de la célèbre chanteuse malienne avec un album qui contient ce superbe titre. Acheter

 Ismael Lo “Nabou”. Personnage majeur de la culture sénégalaise dans un de ses titres majeurs. Acheter

Alabama 65 “Please Don’t Go”.

Ladysmith Black Mambazo “Knockin On Heaven’s Door”. Dans le monde, ils ne sont pas nombreux à chanter comme cette chorale d’Afrique Du Sud. Des voix, loin, loin au dessus des autres et une magnifique version de ce chef d’oeuvre de Bob Dylan enregistrée avec Dolly Parton. Pour une soirée estivale autour du feu. Acheter

Laisser un commentaire