CYRILLE AIMEE

aimee Voilà le genre de profil que nous apprécions vraiment. Forte de plusieurs récompenses, la dame joue un jazz avec un swing “gypsy” qui flirt souvent avec la bossa nova et les rythmes latinos.

Et d’où vient-elle ? De Fontainebleau ! Elle est né en 1984 près de Samois-sur-seine (ville d’un beau festival de jazz) d’un père français et d’une mère dominicaine. C’est en assistant au “Festival Django Reinhardt” qu’elle s’intéresse au jazz.

Après l’université, Cyrille Aimée s’installe aux Etats-Unis pour étudier cette musique. Elle est alors demandée pour jouer dans des clubs de Soho, New-York. Très vite, elle est populaire sur la scène jazz de la “grosse pomme”. Cette popularité sera aussi grande en Europe, notamment à Montreux. Elle y remporte le premier prix. Nous sommes en 2007. Deux ans plus tard, premier album sous le nom “Cyrille Aimee & the surreal Band” et un autre avec le guitariste brésilien Diego Figueirido.

043904_1d7f6b84194c460086eb540cb05ba2a7  figue

En 2010, nouveau prix au prestigieux concours de chant Thelonious Monk. La même année, elle est encore avec Figueirido pour l’enregistrement de l’album “Just The Two Of Us” vite suivi d’un album “live” enregistré avec le trompettiste Roy Hargrove. 2013, nouveau “live” enregistré au “Birdland”. 2014, album sur le label “Mack Avenue”. Sur “It’s a good day”, on entend les guitaristes Michael Valeanu, Adrien Moignard et Guilherme Monteiro.

aimee1

La voici donc de retour avec “Let’s Get Lost” sur le même label. Hommage à cette ville des débuts (Sammois) mais aussi hommage à Juan Luis Guerra, maître du merengue et de la bachata dont le “Bachata Rosa” a marqué les années 1990. Elle reprend “Estrellitas y duendes”, titre de cet album de Guerra. Son coucou à Moustaki est très surprenant. Sa reprise du “T’es Beau Tu Sais” rendu célèbre par Piaf est subtil et sensuelle. Mais Cyrille Aimee sait aussi écrire et de quelle façon ! Le plus beau titre de cet opus à mon sens, c’est  “Each Day”, duo avec Matt Simmons , écrit avec son complice Michael Valeanu.

For Our English Friends

French vocalist Cyrille Aimée is an adept, award-winning performer whose jazz-based music touches upon an eclectic mix of Gypsy swing, Brazilian bossa nova, and Latin rhythms. Born in Fontainebleau, France in 1984 and raised in nearby Samois-sur-Seine by a French father and Dominican mother, Aimée first became interested in performing music while attending the local Django Reinhardt festival. After high school, Aimée moved to the United States to study at the conservatory of jazz at SUNY Purchase. While there, she was hired to play a weekly gig at a club in New York City’s SoHo neighborhood. This led to other gigs and soon Aimée was deeply embedded in the New York jazz scene. After graduating SUNY Purchase in 2007, the budding jazz star took first prize in the Montreux Jazz Festival Competition. Two years later, she released her debut album, Cyrille Aimée & the Surreal Band, as well as the album Smile with Brazilian guitarist Diego Figueiredo. In 2010, she received even wider recognition after reaching the finals of the prestigious Thelonious Monk Vocal Competition. That same year, Aimée teamed again with Figueiredo for the album Just the Two of Us and released the live album Live at Smalls, featuring trumpeter Roy Hargrove. Another concert album, Live at Birdland, followed in 2013. In 2014, Aimée released her Mack Avenue label debut, It’s a Good Day, which featured collaborations with guitarists Michael Valeanu, Adrien Moignard, and Guilherme Monteiro.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.