DJ Zebra : L’imprevisible zèbre.

djzebra DJ Zebra aime les éxperiences musicales. Même si ses racines sont dans le rock (il est d’abord musicien), il s’est surtout fait connaître grâce à ses talents de DJ et à ses incomparables “bootlegs”. Aujourd’hui, il est à la tête d’une formation alliant bagad breton et DJ. Il fallait y penser. Il fallait oser!

Mais son amour pour la musique ne date pas d’hier. Si vous avez la quarantaine et plus, vous n’avez sûrement pas oublié l’un des gros succès de l’année 1994, le “Mangez Moi, Mangez Moi” du groupe Billy Ze Kick. A cette époque faste pour le milieu du disque, ce groupe vend quelques centaines de milliers de singles et presque autant d’albums. Un titre drôle calibré pour la fête. Le monsieur en était le bassiste. Un beau tremplin pour la suite qui le menera au reggae et au funk sans jamais oublier le rock.

billy

Son rapport aux médias date des débuts et n’a jamais cessé. De ses débuts sur “Canal B” (radio rennaise), il ira ensuite sur Ouï FM, sur Virgin Radio, sur France Inter, sur le Mouv’ pour distiller des bootlegs surprenants.

Il assurera également des mix en direct dans l’émission télé de Pierre Lescure (figure historique de Canal +), rien que ça, sur Paris Première.

Son activité de DJ est indissociable de ses talents de musiciens. L’une étant souvent liée à l’autre. Car, rappelons ici que les meilleures producteurs de musique ont souvent été des DJ accomplis. Zebra sent l’air du temps grâce à son activité de DJ. On l’a vu et entendu aux côtés de Louise Attaque, Dionysos, La Phaze, -M-, Oxmo, Cali, Arno et bien d’autres encore.

Le “zèbre” a des idées à revendre. La dernière en date est d’avoir osé le mélange bagad / DJ, le tout sur son label. Idée géniale par le mélange et par le concept scène. Zebra a assez d’experience pour avoir compris qu’aujourd’hui, tout se joue sur scène. Le cd n’ayant plus aucune valeur. Que nous reserve t-il sur son label “Zebramix”? Il y a fort à parier que ce sera anti-conformiste et original comme le monsieur.

Zebra 2

Rencontre

Musiculture : Comment te définis tu aujourd’hui : DJ ou musicien?

DJ Zebra : Je suis musicien quand je joue (compositions, concerts, …), et DJ quand je passe des disques (principalement à la radio). Je suis aussi producteur pour mon label “Zebramix” et dans de multiples projets externes.

M : Où trouves tu toutes ses idées?

DJ Zebra : J’ouvre mon esprit et elles viennent. Quand on cherche l’inspiration, on la trouve. Je suis toujours curieux de toutes idées de mélanges inhabituels. Ce que j’aime, c’est créer l’excitation, l’interrogation, la surprise, le débat, je veux qu’on se demande si un artiste a le droit de tout faire (même si je reste dans le domaine du divertissement). Ensuite, la technologie me permet de tester ces idées sur ordinateur, et de les faire vivre.

M : As tu déjà l’idée du prochain projet?

DJ Zebra : Concernant ZEBRA-le-musicien, je veux enregistrer mon prochain album avec une section rythmique et 2 cuivres. Un “rock-funk” chanté en français, auquel je dois trouver une identité. C’est en cours de composition, je pense que l’album sortira en 2014. Ensuite, j’ai d’autres idées pour mes activités en radio, en télé ou en production.

M : Quel est le but de ton label?

DJ Zebra : M’auto-produire. J’ai besoin d’une structure pour assurer mon indépendance et travailler avec qui je veux. Je n’ai pas l’intention de produire d’autres artistes pour l’instant. “Zebramix” est aussi éditeur de mon catalogue (plus d’une trentaine de titres).

M : J’ai entendu parler d’une émission télé bientôt : Où et comment?

DJ Zebra : “Disney Channel” m’a demandé de rejoindre l’équipe du “Disney Channel Dance Talents” en tant que DJ, pour apporter un côté plus rock au programme. C’est un concours de danse pour ados, qui vont travailler une chorégraphie sur mon remix d’une chanson de “Violetta”. Ca peut paraître surprenant, mais le défi m’a intéressé.

bagad

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.