Dyna B

dyna B A 23 ans, cette franco-haïtienne est déjà très majestueuse et bouleversante. La soul lui colle à la peau et elle a bel et bien le sens du “groove”.

Dyna B

Sa personnalité, sa capacité à émouvoir font vite penser à Ayo, Tracy Chapman et surtout à Macy Gray. Pour la musique, Dyna B, c’est une soul métissée de pop et de reggae avec des textes en français, anglais et créole. 15 titres honnêtes pour un premier opus avec, bien sûr des inégalités et des erreurs de jeunesse mais qui ne gâchent jamais sa musique. Sur “Dance Under The Rain”, la chanteuse démontre de grandes qualités pour l’émotion avec un titre basé sur la qualité des voix. Même chose pour “Istwa Dwol” où le jazz façon caraïbe est de mise. Ici, l’artiste ne peut pas tricher. Elle est seule avec piano et saxophone. Et que dire de “Mister Destiny”, éprouvant et sublime acapella…”Née autre part”, “Non Non Non” et direction la Jamaïque. Sur “Mother Nature”, reggae côtoie funk et gospel.

Dans l’ensemble et c’est souvent le cas sur les productions RFI, cet album repose sur la qualité de la voix d’abord, sur la qualité des compositions et de la production ensuite. “Soul Vibration”, oui. “Groove vibrations” même, à capter rapidement.

Dyna B Soul Vibrations (2015, RFI)**

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.