James INGRAM

 James Ingram fut une grande voix de la soul des années 1980.

James Ingram était une star. Il avait un charisme, une présence. Et surtout, il avait cette voix, puissante sans jamais forcer. Il donnait l’impression que le chant à ce niveau était chose facile. Humainement, tous ceux qui l’ont approché vous diront que c’était une belle personne.

James Ingram incarne parfaitement les années 1980. Ses ballades, d’abord, sont un pur reflet de cette époque où bonheur et joie de vivre étaient le ciment des sociétés occidentales. Les conséquences des trente glorieuses sont encore là.

Il avait commencé sa carrière avec le groupe funk “Revelation Funk”. Nous sommes au début des années 1970. En 1973, il quitte l’Ohio et s’installe à Los Angeles. Il passe cette décennie avec Ray Charles qu’il accompagne comme pianiste et choriste. Il joue également avec les Coasters, fameux groupe soul des années 1960 et 1970.

Ensuite, il devient le directeur musical de Leon Haywood. C’est la rencontre avec la légende Quincy Jones qui va changer sa vie. Le “dude” l’entend interpréter “Just Once” sur une K7 demo. Rapidement, il l’invite à chanter sur son album “The Dude”, énorme succès de l’année 1980. Grâce à la chanson “Just Once”, James Ingram est nominé trois fois aux “Grammy Awards” : “meilleur chanteur pop”, “meilleur chanteur R&B” et “meilleur nouveau talent”. Il gagnera dans les deux premières catégories. Il faut dire que son timbre de voix était unique.

Les années 1980 seront les siennes. Son album “It’s Your Night” de 1983, produit par Quincy, contient la chanson “Ya Mo B There”, énorme hit mondial de la décennie. Ses duos avec Anita Baker et Patti Austin feront également date. Sa voix basse, puissante est emblématique des années 1980. N’oublions pas non plus qu’il a co-écrit “P.Y.T. (pretty young thing)”, le titre le plus funk de l’album “Thriller” de Jackson.

En 1989, il abordait les années 1990 avec Teddy Riley. Sa chanson “It’s Real” sera une réussite du courant “new-jack swing” initié par Riley. Trois ans plus tard, Michael Jackson suivra le même chemin. Toujours en 1989, Quincy l’invite sur son album “Back On The Block”.

Ensuite, sa carrière sera beaucoup plus difficile. On le retrouve en 2007 pour un superbe “My People”, duo avec la chanteuse Angie Stone. Il est décédé le 29 janvier 2019. Il avait 66 ans.

Discographie

 It’s Your Night (1983, Qwest / Varese Sarabande)*** Acheter

 1986 (Qwest-Rhino / Warner)** Acheter

 It’s Real (1989, Wounded Bird)** Acheter

 Always You (1993, Wounded Bird)*** Acheter

 Stand (in the light) (2008, Intering)* Acheter

Artistes du même genre ou de la même époque : Freddie Jackson, Bill Withers, George Benson, El Debarge, Phil Perry, Michael McDonald…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.