KEZIAH

 Nigerian de naissance, Keziah Jones joue une musique très rock dès le début des années 1990. Il a été influencé par Jimi Hendrix et Fela.

On le découvre en France en 1992 / 1993 avec deux chansons : “Beautiful Emilie” et surtout “Rhythm Is Love”.

Keziah Jones a étudié à Londres. A l’adolescence, il joue et chante dans le métro londonien. Il crée l’événement à “Covent Garden” et “Portobello Road”. C’est là que le découvre Phil Pickett, son manager. Un bassiste, un batteur et en route pour de nombreuses prestations sur scène. Premier album en 1993 qui installe son style avec l’énorme hit “Rhythm Is Love”.

En 25 ans, il s’est imposé comme un musicien blues-rock européen incontournable. Sa popularité a été importante dans les années 1990 et 2000. “Black Orpheus”, son chef d’oeuvre, date de 2003. Il contient le magistral titre “Neptune”.

Depuis, dans une industrie du disque en ruine, c’est un peu plus difficile pour le monsieur. Mais lorsqu’on est chez “Because”, on résiste un peu mieux. A suivre car il y a toujours de bonnes chansons à prendre sur ses albums.

Discographie

  Blufunk Is A Fact (1993, Herald records)*** Acheter

 African Space Craft (1995, Delabel / Virgin)** Acheter

 Liquid Sunshine (1999, EMI)** Acheter

 Black Orpheus (2003, Delabel)*** Acheter

 Nigerian Wood (2008, Warner)* Acheter

 Captain Rugged (2013, Because)* Acheter

Artistes du même genre ou de la même époque : Dionne Farris, Lenny Kravitz, Raul Midon, Amos Lee, Ben Harper…

Photo : Jean-Baptise Millot

Laisser un commentaire