Knight à Soulsville

beverley-knight-soulsville-large_trans++qVzuuqpFlyLIwiB6NTmJwfSVWeZ_vEN7c6bHu2jJnT8 Quand une époque manque de sens, de repère, un reflexe est de regarder derrière. C’est aussi valable en musique comme le prouve Beverley Knight.

Celle qui avait marqué l’année 1995 avec “Flavour Of The Old School”, s’inscrivant ainsi dans le courant “new-jack“, revient avec un hommage à la Motown ! Quelle originalité ! Des classiques du label de Detroit donc, bien interprétés mais dont nous n’avions vraiment pas besoin. Des lectures de la Motown, nous en avons déjà eu en long, en large, en travers, à l’endroit, à l’envers, en diagonal…Il serait temps de passer à autre chose.

Beverley Knight a démontré qu’elle pouvait vendre avec des compositions originales. Pourquoi ne pas continuer ? Ses compatriotes Fatima, Shaun Escoffery et les artistes de “Dome records” montrent de belles directions à suivre, eux !

Remarquez, en ces temps obscures où nous retournons dans le passé, abandonnant au passage de nombreux nouveaux talents qui ont tant de choses à dire, un petit vinyl de Beverley Knight rendant hommage à la Motown en pensant aux beaux combats de Mohamed Ali, pourquoi pas !

Fatiguant !

Beverley Knight Soulsville (2016, Eastwest / Warner) Acheter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.