LADIES NIGHT

12176093_1498000583829791_911226551_o “Ladies night” ou 50 ans de presence féminine dans la musique “black”. Et elles sont bien là les “ladies” ! provocantes, sensuelles, agressives, avant-gardistes, sexy. Soul, funk, new-jack swing, R&B, acid-jazz, à chaque courant ses grandes figures féminines.

Des choix difficiles tant elles sont nombreuses et talentueuses. 20 femmes sur une période de plus de quarante ans (1969-2013). Des titres rares, parfois obscures (voir le “I Wonder” de Madame X) et des classiques comme le “Think (about it)” de Lyn Collins. Une selection qui reflète bien les changements de son, de matériel, de mode et d’époque. Bonne écoute !

FOR OUR ENGLISH FRIENDS

50 years of music by women in what we use to call “black music”. Here they are ! Provocatives, sensuous, sultry, hostile, “avant-gardistes”, sexy. Soul, funk, new-jack swing, R&B, acid-jazz, great women for each style.The selection was really harsh because there’s so much talented women thru the decades. Rare songs, sometimes underground songs but also some classics just like the Lyn Collins’ “Think (about it)”. A selection which is an accurate reflection of the sound, material, fashion and time changes between 1969 and 2013. Enjoy !

1964688 Marlena Shaw “Mercy Mercy Mercy” 1969. Marlina Burgess, son vrai nom, fut la première femme signée sur le label “Blue Note“. Un jazz teinté de soul. Ce titre figure sur son deuxième album solo. Depuis, quarante ans de carrière… / Marlina Burgess, her real name, was the first woman to sign on “Blue Note”. A jazz with soul. This song was part of her second solo album. She has sung for 40 years since…

mi0001786879 Lyn Collins “Think (about it)” 1972.  45 ans années ont passé depuis la sortie de ce titre de la diva soul. Et il s’en est passé des choses sur cette période ! Une constante pourtant : Cette chanson ne s’est jamais démodée. En 2016, l’équipe de la série TV “The Get Down” la choisissait même pour sa B.O. : Culte. / 45 years since the release of this song. So many things have changed on the period exept one : This song has always been fashion. In 2016, the “Get Down” team chose the song for the original soundtrack : major.

00602537269259-cover-zoom Gladys Knight & the pips “Who Is She ?” 1973.  Chanteuse, pianiste et actrice, elle a débuté une carrière monumentale en 1961. Un titre soul comme elle savait en écrire dans les années 1970 lorsqu’elle faisait partie de l’écurie “Motown”. Rare. / Singer, pianist and actress, she began her incredible career in 1961. A soul song as she used to write in the 1970’s when she was part of the Motown roadster. Rare.

r-5401145-1392460153-4536 Arlene Brown “Impeach Me Baby” 1974. Un titre “underground”, obscure, c’est ça. Peu d’infos sur la dame. Le genre de chanson qui s’est perdu, enfouie pendant des années mais qui sonne encore bien quarante ans après son enregistrement. / This is what we call an “underground” song. The kind of song everybody has forgotten but which still sounds great 40 years after its release.

philli_esth_whatadiff_101b Esther Phillips “Hurtin’ House” 1975. Déjà trente ans que la diva nous a quitté. Elle avait imposé sa voix entre 1965 et 1979. Ce titre était sorti sur le label “Kudu”, division de “C.T.I.” . Une soul encore très jazz à l’image des artistes du label./ She died 30 years ago. Her voice was popular between 1965 and 1979. This song was released on Kudu label, a division of C.T.I. Jazz with a lot of soul just as the artists of C.T.I. used to do.

9 Melba Moore “Everything So Good About You” 1980. Pêche Melba dans son époque disco, juste avant sa rencontre historique avec Kashif et Paul Laurence. / Melba when she sung disco just before her historic meeting with Kashif and Paul Laurence.Itunes

r-1570290-1240840512 Carol Lynn Townes “Satisfaction guaranteed” 1985. 1984 est l’année des premiers long-métrages consacrés à la culture hip-hop. “Beat Street” et “Breakin'” (“Break Street 84” en français) marquent profondemment leur époque. Dans la B.O. du deuxième, un titre de cette chanteuse dont l’album suit un an plus tard. Le son funk-electro de la côté ouest avec Lynn 9000 pour les programmations. Le genre de musique qui ménera à la new-jack swing trois ans plus tard. / 1984 was the year for the first movies about hip-hop culture. Beat Street and Breakin’ were shot that year and deeply touch the audience. In the Breakin’ soundtrack, there was a song of this singer whose album was released a year later. The funk-electro sound of the west coast using the Lynn 9000. The kind of music which will lead to new-jack swing three years later.

mills Stephanie Mills “(you’re putting) a rush on me” 1987. Un classique du funk, un classique des productions Paul Laurence / A funk music classic, a Paul Laurence classic. Itunes

shanice Shanice “N°1/2 Steppin'” 1987. Le premier album de cette jeune chanteuse. Un funk chaud, sulfureux, synthétique avec Bryan Loren au contrôle. Belle petite guitare rythmique…/ The first album of the singer. A hot, warm, synthetic funk with Bryan Loren at the control. Great rythm guitar… Itunes

 Madame X “I Wonder” 1987. Après le succès du trio “Vanity 6” lancé par Prince dans son film “Purple Rain”, Bernadette Cooper (membre du groupe funk Klymaxx) lance ce trio à Los Angles. Un funk torride, sexuel, chaud calibré pour la danse dans les clubs branchés. Un seul album mais un album mémorable / After the success of the Vanity 6 trio in the Prince’ “purple rain” movie, Bernadette Cooper (from the Klymaxx band) managed this band. A hot and sexual funk for the underground clubs. One album but a great album.

r-771180-1157077307 Sue Ann “Rock Steady” 1988. Reprise de ce standard par Sue Ann Carwell entouré de James MTUM, le groupe Atlantic Starr, Robert Brookins et Jesse Johnson. C’est ce dernier le producteur ici. Vincent Henry est au saxophone sur un titre / For this cover, Sue Ann Carwell was surrounded by James MTUM, Atlantic Starr, Robert Brookins and Jesse Johnson. Jesse was the producer here. Vincent Henry was on the album for one song.

affair Cherrelle “Keep It Inside” 1988. Dernier album de la chanteuse avec le duo de producteur “Jam & Lewis”. Un son dans la pure tradition de leur travail : Rythmique mécanique et belle mélodie / Last Cherelle album with Jimmy and Terry. A pur Flyte Tyme sound : Mecanical rythm and nice melody on top.Itunes

rhonda Rhonda Clarke “State Of Attraction” 1989. Même chose que pour Cherelle. La chanteuse change mais les producteurs et la méthode sont les mêmes / Same thing as for Cherrelle. Different singer but same producers and same method.Itunes

4306 Tanya Blount “Is It Love” 1994. Superbe duo entre la chanteuse et la star de la soul Freddie Jackson / Beautiful duet between this singer and the great Freddie Jackson.Itunes

k white Karyn White “Weakness” 1994. Madame Lewis avec son dernier album produit par son mari et Jimmy Jam. Toujours le son “Flyte Tyme” mais avec la touche “new-jack swing” en plus dont ce titre est un bel exemple / Lady Lewis with her husband and Jimmy Jam for a last album. The “Flyte Tyme” touch with the new-jack swing style. This song is a perfect example.Itunes

unknown Pebbles “Happy” 1995. Chanteuse lancée par le duo LA & Babyface au milieu des années 1980. En 1995, elle enregistrait cet album sans eux mais avec les “organized noise“. Une réussite / This singer was discovered by LA & Babyface in the mid 80’s. In 1995, she recorded a new album without this team but with Organized Noise. Great !

r-9139352-1475446605-6877 Beverley Knight “Flavour Of The Old School” 1995. Dans les années 1990, les artistes anglais offraient une belle alternative au style américain. Bien sûr, il y avait les artistes “acid-jazz” de Gilles Peterson mais on trouvait également des chanteuses avec un son R&B classique mais efficace. Ce titre fut un hit de l’année 1995 / In the 1990’s, british artists offered a great alternative to the american R&B. Of course the Gilles Peterson acid-jazz team was popular. But some singers used to sing a more classic but efficient R&B. This song was a major hit in Europ in 1995.Itunes

 Lalomie Washburn “Try My Love” 1997. Parfait example du son “acid-jazz” anglais sur un label spécialiste du genre à l’époque : Soulciety / A perfect example of the british “acid-jazz” style by a great label : Soulciety.Itunes

cover-dajla Dajla “Scandalous” 2006. Rare française (chanteuse et bassiste) à atteindre un tel niveau dans le genre soul. Cet album conçu avec son ami et batteur Benji Boutton est un must / In France, R&B singer are not a lot. This singer and bass player is on top. Her album produced with her friend and drummer Benji Boutton is a must.Itunes

alice-russell-to-dust-single-cover Alice Russell “To Dust”  2013. La boucle est bouclée. Avec cette chanteuse blanche à la voix noire, le retour au style soul des années 1960 est acté. Marlena Shaw ou Lyn Collins auraient très bien pu chanter “To Dust” / Back to the roots. This white lady with a black voice returns to the 1960’s soul. Marlena Shaw or Lyn Collins could have sung “To Dust”.Itunes

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.