Marc Cary

cary Elevé à Washington D.C., c’est à New-York que Marc Cary s’est révélé comme un pianiste jazz très original.

L’artiste est très éclectique. Sa base musical est le jazz “post-bop” mais il explore régulièrement les rythmes afro-cubains, la musique électronique et le groove en général.

A son arrivée à New-York, il est pris en charge par Mickey Bass et Beaver Harris. Ses premiers gros concerts sont donnés au début des années 90 avec Arthur Taylor, Betty Carter et Roy Hargrove. En 1994, il devient le pianiste et l’arrangeur attitré de la chanteuse Abbey Lincoln.

La même année, son premier album, “Cary On”, voit le jour. Les attentes sont grandes. “Listen” et “The Antidote” suivent en 1996 et 1998. Mais c’est “Rhodes Ahead Vol.1”, projet jazz-électronique de 1999, qui crée la surprise et qui le propulse au dessus de la mêlé.

Depuis, le pianiste a multiplié les projets et tenu la longueur car voilà maintenant plus de vingt ans qu’il est dans le paysage.

Rhodes Ahead vol.2” arrive plus de quinze ans après le premier. Et le groove est bel et bien là. Un batteur exceptionnel, de superbes lignes de bass, des effets électroniques et bien sûr le son du fender. Avec ce type d’album, il s’inscrit dans la lignée de grands comme Donald Byrd, Herbie Hancock, “Yesterday New Quintet” ou Roy Hargrove. Fortement conseillé.

Discographie

cary1 Cary On (1995, Enja records)**

cary2 Listen (1997, Arabesque)***

cary3 The Antidote (1998, Arabesque)**

cary4 Trillium (1999, Jazzateria)***

marcrhodes1 Rhodes Ahead, Vol 1 (1999, Jazzateria)***

cary5 Abstrakt / Blak (2006, Motema music)*

cary6 Focus (2006, Motema music)***

cary7 Focus trio live (2010, Motema music)***

cary8 For The Love Of Abbey (2013, Motema music)**

cary9 Rhodes Ahead vol.2 (2015, Motema music)***

For our english friends

Raised in Washington, D.C., Marc Cary has become known as one of the most original jazz pianists in New York. A man of eclectic tastes, Cary has a strong post-bop foundation but has also explored Afro-Cuban rhythms, electronic groove music, and other directions with his various ensembles. Upon arriving in New York, Cary was taken under the wing of Mickey Bass and Beaver Harris. His first big-time gigs came in the early ’90s with Arthur Taylor, Betty Carter, and Roy Hargrove. In 1994, he became Abbey Lincoln’s pianist and arranger.

Cary’s own records have shown great promise, beginning with 1994’s Cary On. Two releases for Arabesque followed, Listen in 1996 and The Antidote in 1998. An uncharacteristic electronica project titled Rhodes Ahead, Vol. 1 appeared in 1999, as did a live album by Cary’s world music group Indigenous People (both on the Jazzateria label). Cary’s acoustic trio released Trillium in early 2000.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.