MATOU

 Comme l’”Anomalie” de Montréal, le Matou a une formation classique (violoncelle et piano). ça ne s’entend pas forcement dans sa musique. Il a aussi étudié la musicologie et ça, ça peut se deviner à l’écoute de “Dimensions”, son nouvel et premier album.

En effet, le monsieur sample du “Change” (groupe funk des années 1980) pour composer une musique très “groove” remplie d’éléments hip-hop, entre autres. Culture ! Le matou n’est pas silencieux mais il est très curieux. A-t-il écouté Moby, Deep Forest et les productions “Jam & Lewis” avant de se lancer en solo ? Probablement. Comme le non moins talentueux Clement Bazin, il utilise des sonorités exotiques (voir le mélancolique “Without U”).

Le matou suit les traces de cette nouvelle et très talentueuse école vite baptisée “EDM”, un peu trop vite peut être. Certes ! Sa musique est électronique mais elle a surtout un “groove” ravageur et une diversité impressionnante. Après Yuksek, Gramatik, Anomalie, Clement Bazin, Petit Biscuit et quelques autres, le “matou” offre une musique d’orfèvre, précise, mélodique, riche d’influences et originale à l’arrivée. Une musique entre plusieurs dimensions. Après trois E.P. sortis entre 2015 et 2016, Matou ose l’album, à raison. A découvrir d’urgence.

Matou “Dimensions (2018, Orfèvre)*** Acheter

Artistes du même genre ou de la même époque : Club Cheval, Fakear, Dam Funk, Onra

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.