Mika HARY

mikaharry-cover Mika Hary sort son premier album “When Morning Comes” qui permet de découvrir cette chanteuse exceptionnelle aux lisières du jazz, de la world, et de la pop.

Arrivée à New York à 21 ans, Mika Hary a pris le temps d’étudier le jazz, de se nourrir de rencontres artistiques, de jouer à de multiples concerts avant aujourd’hui de nous présenter son premier album qui la place d’emblée au niveau des plus grandes stars de jazz vocal du moment. Tout au long de “When Morning Comes”, Mika Hary crée des ponts artistiques entre l’Amérique et la Méditerranée où se partage sa culture. Après Noa et Yaël Naïm, elle séduit d’emblée par son expressivité vocale. Sa voix  s’adapte à chaque titre. Sensible et virtuose, elle sait aussi bien dispenser la douceur que monter en puissance. Une grande voix à découvrir avec le premier extrait “When Morning Comes”.

A ses côtés, Matt Pierson, producteur new-yorkais qui a déjà oeuvré aux côtés de Jane Monheit et Brad Mehldau, entre autres. Une sensibilité rare, un bon moment de détente et de beauté parfois proche du lyrique. Il faut dire que la dame joue du piano depuis l’âge de six ans. Depuis, elle a écumé les hauts lieux du jazz à New-York et en Suisse.

L’album est produit par Nate Wood, également batteur, qui a assuré le succès de Tigran Hamasyan, entre autres.

Une voix fragile, intime et subtile que piano et cordes mettent parfaitement en valeur. Courez-y !

When Morning Comes (2016, Labeleh music )*** Itunes

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.