Nina Revisited

nina Pas moins de trois films en 2015 sur l’icône Nina Simone. “Nina Revisited” illustre un documentaire intitulé “What Happened Miss Simone ?”, un hommage chaleureux, douloureux et très fidèle à la vie de cette artiste.

“Nina Revisited” n’est pas loin d’être un mini album de Lauryn Hill qui prend beaucoup de place puisqu’elle tient six titres sur 16. Ses interprétation de “Feeling Good” et “I’ve Got Life” sont des points marquants de sa carrière. Celle de “Wild Is The Wind” est d’une élégance rare.

Robert Glasper y joue aussi un rôle important comme producteur. Sa présence aux côtés de Mary J Blige sur “Don’t Let Me Be Misunderstood” fait de cette version une des meilleures de l’album.

Très différent mais bon également, la version du classique “My Baby Just Cares For Me” par Usher qui se transforme presque en Michael Jackson ici façon “The Girl Is Mine”. Et que dire du duo Common / Lalah Hathaway ? ! Jazz et rap comme toujours avec le rapper Common avec cette voix subtile de la fille de Donny Hathaway. Un moment fort de l’album.

Le très funk et furieux “Sinnerman” de Gregory Porter ainsi que le très reggae “Baltimore” de Jazmine Sullivan imposent la vision large de l’artiste Nina Simone. La preuve qu’elle était visionnaire. Plus qu’un hommage, cet album est une fête, un beau lifting soul de l’oeuve de Nina Simone.

Nina Revisited (2015, RCA / Sony)***

Sortie : Juillet 2015

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.