NORA

 Comme beaucoup avant elle, Nora a grandi en écoutant énormément de musique. Elle se nourrit au hip-hop, au funk, à la soul, à la world et au jazz.

Très vite, elle veut en faire son métier. Ses débuts professionnels se font avec Sally Nyolo, membre des “Zap Mama”, trio vocal mémorable des années 1990, essentiellement. Une tournée en Afrique puis elle travaille avec “Human Spirit”. Ce groupe à la frontière du reggae, du jazz et du funk lui ouvre de nouveaux horizons. Désormais, world et jazz deviennent ses genres favoris. Petit à petit, sa voix s’affine et prend en maturité. Des artistes cap-verdiens, africains, maghrébins et brésiliens demandent sa voix dans leurs compositions. Elle est recherchée en studios. Pas étonnant donc de l’entendre aux côtés des Danakil, Rido Bayonne, Kristo Numpuby, Malouma, Carbo Verde Show, Alibi Montana, Jehro, Thierry Maillard, Faya Dub et des Human spirit.

À ce rythme, on éprouve, un jour ou l’autre, l’envie de se lancer en solo. Avec Jean-Luc Arstand, elle écrit et compose des chansons pour son premier album. Thierry Vaton produit l’oeuvre. Sa voix élastique peut descendre bas pour vite remonter haut. Une musique acoustique jouée par une équipe solide. Sur “Camino”, Eric Gauthier est à la flûte. Le monsieur a trente ans de carrière et de multiples expériences, dans le reggae notamment. Son jeu, la guitare acoustique, le piano jazzy, les percussions, tout cela donne une indéniable fraicheur à la musique de Nora. Une musique internationale qui plaira autant aux habitants de Porto, qu’à ceux de Rio ou d’Abidjan. Sur “Feliz”, langue orientale, piano jazz, belle mélodie, cordes insistent encore un peu plus sur l’absence de frontière. Un “Feliz” tout en douceur.

Amateurs de “Rafiki” des Zap Mama, de “Raoui” de Souad Massi ou encore du chant de Khadja Nin, vous devriez partir à la découverte de Nora

Ses musiciens :

Bago baltazar aux percus, mike clinton a la bass , misvam au violon , thierry vatton arrangements et piano, cécile   n ‘debi aux choeurs et pascal boucaud pour le mix. Fabrice lefournisse à la prise se son.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.