PAROV STELAR

 L’Autriche est davantage connue pour la richesse de son catalogue classique que pour la musique électronique. Mais Marcus Füreder, plus connu sous le pseudo “Parov Stelar”, est un brillant représentant de cette scène.

Dans les années 1990, il fait ses armes dans les discothèques du pays. Puis, logiquement, il se lance dans la production et la direction de label. Sous le nom “Plasma” il sort un album intitulé “Shadow Kingdom” sur “Bushido”, son label. Nous sommes en 2001.

Quelques années plus tard, on le retrouve sous l’étiquette “parov stelar”. Ce nom est crédité sur un nombre impressionnant d’enregistrements dans les années 2000 et sur le label “Etage Noir”, autre label crée par Füreder. Parov Stelar, c’est une musique “electro-swing” soutenue par de nombreux samples, très populaire chez les DJ et pour les tracklistings de compilations. En France, c’est Stephane Pompougnac qui l’utilise sur sa série “Hotel Costes”.

Les années 2010 sont celles de la reconnaissance. En 2013, il remporte quelques “Amadeus Austrian Music Awards” dont ceux de “meilleur album de l’année”, “meilleur album de musique électronique” et “meilleure prestation scénique”. S’ensuit une impressionnante série de concerts et deux albums.

Le troisième, “Burning Spider,” est le plus abouti à défaut d’être le plus original. On y retrouve une méthode déjà utilisée par Alabama 65, Moby ou Gaël Faye : Samples blues (Muddy Waters et Lightin Hopkins en tête), samples de chants noirs bruts habillés par des mélodies fortes, du piano, des rythmiques “house” façon “house de Chicago” des années 1980. Les “Soul Fever Blues”, “Everything Of My Heart” ou “State Of The Union” en sont les plus belles illustrations. La “house” de cette ville était une suite directe à l’ère disco qui transpire dans cet album. Malgré une tendance nostalgique et sombre, la musique de “Burning Spider” est optimiste, lumineuse, une superbe invitation à la danse et à la fête comme au temps des décennies de fête qu’ont été les années 1980 et 1990. Laissez vous emporter.

Parov Stelar The Burning Spider (2017)*** Acheter

Laisser un commentaire