PLAYLIST “Selector Octobre”

12176093_1498000583829791_911226551_o Chaque mois, “Canal Voyage” et Musiculture vous proposent une sélection musicale pour un voyage à plusieurs dimensions : Temporelle, spatiale et intérieure. Bonne écoute, bon voyage !

Depuis le début des années 2000, de nombreux talents français ont emergé sur les scènes des musiques urbaines, “musiques nouvelles” comme disent les institutionnels.

Jamais ils n’avaient été aussi nombreux à atteindre ce niveau ces trente dernières années. Et si le contexte des années 80 et 90 était toujours actuel, ces artistes seraient tous des stars. Malheureusement, l’industrie du disque n’a plus l’argent nécessaire pour les faire connaître du grand public. Pour certains, ils y sont quand même arrivés avec plus de temps et de ténacité (20syl, electro Deluxe). Pour d’autres, c’est par des chemins de traverse qu’ils ont réussi à imposer leur talent (Freddy avec Ben l’oncle soul). Pour une grande majorité, il reste du chemin même si la distance est de plus en plus courte vers le succès et la reconnaissance. Même si Alexandre Destrez a déjà goûté au succès à grande échelle avec “St Germain”, son projet “Alabama 65” n’a pas encore trouvé un distributeur à la hauteur du projet. Même chose pour Tribeqa et Saycet.

Mais que ce soit en soul, en pop, en musiques électroniques ou en jazz, la force artistique de ce pays est énorme, puissante comme jamais et diversifiée. Voici nos chouchous de ces dix dernières années. Bonne écoute !

panamcover Panam Panic (2015) : C’est sur le label “Such” et avec Julien Birot que nous découvrons Robin Notte au milieu des années 2000. Il est alors membre du duo “Wise”. C’est sur le label “Such” et avec le même Julien Birot que nous découvrons Arnaud Renaville et le groupe “Electro Deluxe”au milieu des années 2000. Les deux musiciens sont dans ce groupe crée par Notte et Max Pinto.

hopeful Electro Deluxe (2009) : Découvert et lancé par le label “Such” de Nanterre (il faut rendre à Cesar…), ce groupe a réussi un beau parcours en dix ans. Sur leur deuxième album “Hopeful”, un certain 20syl signe la pochette. A cette époque, leur jazz flirt avec funk et électronique.

wise2 Wise (2006) : Deux superbes albums pour ce duo composé de Julien Birot et Robin Notte. Sur ce titre, Daby Toure pose sa voix sur une musique électronique aux forts accents africains. Leur marque de fabrique : Le mélange. Mais quand deux egos forts se côtoient dans l’artistique, ça mène souvent au clash. Depuis, Notte a joué avec de nombreux artistes et crée “Panam Panic”, Birot a travaillé avec Michel Jonasz, electro Deluxe, Freddy…

MEERCD037 9 In Common (2014) : Un des meilleurs trompettiste jazz de sa génération et un passionné de son, de production et de travail de studio. Un premier album des plus réussis. Le deuxième est en cours…

hocus16 Hocus Pocus (2010) : L’écriture inspirée, précise, de 20syl pour un superbe hommage à Michael Jackson.

 Tribeqa : A Nantes, il y a Hocus Pocus, Dajla et Tribeqa. Ces derniers enregistrent ce premier album en 2005. Au programme, Afrique, jazz et soul avec Dajla au chant et un certain DJ Greem (Hocus Pocus, C2C) aux platines. Et voilà comment une ville gagne en prestige. Un nouvel album est en cours d’enregistrement. Le coup de coeur du regretté R.K.K. à sa sortie.

 Alabama 65 (2005) : Sur le modèle “Play” de Moby, Alexandre Destrez et David Achour utilisent des voix blues et gospel enregistrées par Lomax pour créer une musique contemporaine. Sublime.

 Dajla : Bassiste, chanteuse, cette nantaise enregistre un superbe album soul avec son batteur Benji au début des années 2000.

freddy Freddy (2008) : Freddy a une belle écriture. “Ben l’oncle soul” ne s y est pas trompé pour la conception de son premier album. L’humour des textes, c’était Freddy. C’était déjà le cas sur “Mes Couleurs”, son premier et unique album solo à ce jour. Le top de la soul en France.

Landscape Landscape (2011) : Le label “Such” a été un formidable lieu de rencontre pour des artistes d’horizons divers au service de beaux projets. Nicolas Leroux est un bel exemple. Il prêtait sa voix sur l’album “Metrophone” de Wise en 2006 pour un “Trouble In The House” des plus réussis. Depuis, de belles expériences pop avec “Overhead” et “Landscape” notamment. Une voix hors norme tout comme son sens de la mélodie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.