QUE CALOR !

Quatorze titres imparables pour avoir chaud, pour danser, pour la fête. Salsa, mambo, reggae, soul, funk, jazz, brésil, rap, le sens du “groove” n’a pas de nationalité…

La danse a toujours été un exutoir, une façon de se libérer par le corps. Quel que soit l’endroit, partout sur la planète, musique et danse sont de mise pour faire la fête. Il y a des périodes plus propices que d’autres. Quand les De La Soul enregistrent “Fanatic Of The B-World” en 1991, Paris est une immense discothèque avec une multitude de lieux branchés mémorables. La société du début des années 1990 est insouciante comparée à celle d’aujourd’hui. En 1982, à la sortie du “Drop The Bomb” des Trouble Funk, les fêtes sont plus sauvages. Le lieu des “block party” new-yorkaise est connu au dernier moment. A la fin du XXème siècle, dans les grandes capitales, mélange et brassage culturel sont à la mode. En radios, en discothèques ou dans les fêtes privées, reggae, funk, soul, rap et world music font partie des programmations. Africains, antillais, asiatiques et français de souche se retrouvent sur les mêmes “beats”. C’était la meilleure façon de lutter contre les intégristes de toutes religions. Cette selection “Qué Calor” rend compte de cet état d’esprit. La chaleur torride de corps qui n’avaient pas de couleurs sauf celle du “groove“.

1 Africando “Son Fo” . En matière de mélange, Africando était un modèle du genre. La formation rassemblait américains, africains et européens. Le chant était tantôt en wolof, tantôt en yoruba, parfois en français. Une salsa africaine restée mémorable pour les amateurs du genre. Acheter

2 Brooklyn Funk Essentials “Mambo Con Dancehall”. Ce groupe avait débuté en 1995 avec le fameux “Cool Steady And Easy” produit par Arthur Baker. Un véritable collectif aux origines et aux influences très diverses. Un groupe capable de jouer du funk, du rap, de la soul, du mambo et du reggae. Ce titre en est une belle illustration. Acheter

3 Black Uhuru “Shine Eye Gal”. Fameux groupe reggae des années 1970 / 1980 signé sur le label “Mango”. La voix de Michael Rose est encore dans les mémoires des amateurs du genre tout comme les rythmiques de Sly & Robbie. Incontournable. Acheter

4 Jurassic 5 “Quality Control”. Formé en 1993 à Los Angeles, ce groupe rap a marqué la scène hip-hop de la deuxième moitié des années 1990. Ce titre figurait sur leur deuxième album sorti en 2000. DJ Nu-mark et “cut chemist” à la production…Un rap festif qui rend hommage à ses ainés. Acheter

5 Soulive “S.O.U.L.I.V.E.” Un jazz fortement teinté de hip-hop et de soul. Pour l’écoute et pour la fête ou quand des prouesses techniques rivalisent avec des rythmiques redoutables. Acheter

6 Carlinhos Brown “Guarana Café”. Le chanteur, compositeur et percussionniste brésilien dans ses oeuvres. Dignes héritiers des grands musiciens de son pays, il a travaillé avec Djavan, Gal Costa, Gilberto Gil et Joao Gilberto, entre autres. Acheter

7 New York All Stars “Kompa Chale”. Quand les Antilles françaises prennent possession de la “grosse pomme” : chaud ! Acheter

8 Ray Barretto “Mercy Mercy Baby”. Le maître du “latin-jazz” avec un titre tiré de son album “Acid” de 1968. Superbe document de la grande époque de la salsa. Acheter

9 Chico Buarque “Essa Maça Ta Differente”. Très grande figure de la culture brésilienne dans ce qui est probablement sa chanson la plus célèbre dans le monde. Un classique parfait pour de beaux déhanchés. Acheter

10 Blacknuss “Superbad”. Formation suédoise apparue dans les années 1990 avec un don particulier pour la soul. Pour preuve, cette belle reprise d’un titre du parrain James BrownAcheter

11 James Brown “Can I Get Some Helps”. Le boss.

12 Dela Soul “Fanatic Of The B-world” Pour faire la fête, il faut bien admettre que ce titre du trio new-yorkais est d’une efficacité redoutable. Trois ans après leur premier album, les “Déla” réussissaient l’exercice difficile du deuxième album, toujours accompagnés de leur génial producteur Prince Paul.

13 Trouble Funk “Drop The Bomb”. Ce groupe de Washington, précurseur du genre “go-go” jouait une musique parfaite pour des soirées torrides : percussions, bass, cuivres et rap. Une musique “live” qui a marqué les années 1980. Acheter

14 A Tribe Called Quest “One Two S**t”. Cinquième album studio d’un monument de la culture hip-hop. Acheter

Dessin haut de page : Mode 2

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.