R.L.P.

 Il fut un temps où les principales sources d’informations étaient télévisions et radios. À cette époque, dans le milieu de la musique, les DJ étaient les rois, en discothèques comme en radios. Dans ce contexte, R.L.P., Robert Levy Provencal de son vrai nom, était un maitre admiré et respecté par beaucoup.

Originaire de Montréal, Québec / Canada, il se fait un nom en France dans la première moitié des années 1980. La période “Radio 7” sera un accélérateur de particules dans son parcours. Ses émissions devenues cultes ont laissé des traces profondes dans l’esprit de ceux qui les ont connues. Il sera le premier à diffuser de la “House Music“, l’un des premiers à programmer de l’”electro” et surtout il sera un maître du remix. Dans ce domaine, il est largement au niveau des meilleurs américains de sa génération. Grâce à lui, “Radio 7” gagne en notoriété. Tom Silverman, créateur du label “Tommy Boy” et précurseur du hip-hop, passera par son émission. Et il ne sera pas le seul. Au milieu des années 1980, R.L.P. a indéniablement la programmation musicale la plus branchée de l’hexagone. On peut y entendre les dernières productions de Jam & Lewis, les précurseurs de la “House music” de Chicago comme Colonel Abrahams, les toutes dernières productions “electro” du roi Arthur Baker (un de ses amis), un festival chaque vendredi soir.

La réputation du monsieur tient également à son rôle de “passeur”. Il n’a pas hésité à donner une chance à des DJ en herbe dont la réputation sera ensuite internationale. Comme ce soir où il reçoit un jeune DJ, adepte lui aussi du remix sur “revox”. Le jeune homme n’est autre que celui qui deviendra connu sous le pseudo “Dimitri From Paris” quelques années plus tard.

Après la période “Radio 7”, il y aura un bref passage par “Skyrock”. La jeune radio fraichement créée a alors du mal à trouver son identité. D’une image rock, elle s’essaie ensuite aux cultures électroniques. Il apporte son savoir-faire. Puis ce sera RFM. En 1998, plus de dix ans après “Radio 7”, il mixe sur “Europe 2” avant d’intégrer l’équipe de “radio FG” aux côtés de Bob Sinclar et David Guetta. Il y restera dix ans. Guetta et Sinclar admettrons leur admiration pour le monsieur.

Les années 1980 et 1990 seront aussi l’occasion pour lui d’écumer les clubs parisiens. Il est DJ résident dans des clubs devenus mythiques, haut lieux des années de fêtes indécentes. Il est DJ aux “Bains-douches” et au “Palace”. Au milieu des années 1980, il donne au “Rex club” son image de club branché grâce à ses soirées “House music”, les premières de la capitale française.

Depuis ces “années folles”, RLP est passé par le “Queen”, le “Djoon” et d’autres lieux prestigieux de la planète. En 2010, il produisait le titre “Respect” enregistré avec la diva Barbara Tucker et le rapper Lil Jon. Signé sur le label “Tommy Boy” de son pote Silverman, le titre se classait 6eme du “Billboard Dance Chart” et dans le “top 5” de nombreux pays. Preuve d’un savoir-faire toujours intact. R.L.P., une légende dont le travail est disponible ici bandcamp

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.