READY FOR THE WORLD

 Dans une époque où un nouveau courant musical en chassait un autre, Ready For The World avait réussi à se faire une place. Au départ, leur musique s’inscrivait dans le funk de Minneapolis.

Nous sommes dans les années 1980. Ce groupe, originaire de Flynt dans le Michigan (USA) est remarqué sur le label “MCA” avec la chanson “Oh Sheila”. Une ligne de bass “funk”, la voix de Melvin Riley et une production proche du son de Prince font du titre un succès international. “Oh Sheila” est N°1 des ventes pop et R&B aux USA en 1985. L’illusion est parfaite. Non seulement la chanson est calquée sur le style Prince mais en plus le titre “Oh Sheila” semble faire référence à Sheila E.

Un an plus tard, Ready For The World enregistre “Long Time Coming”. Cette fois, l’accent est mis sur les ballades, sombres et minimalistes façon Prince. La voix de Melvin Riley reste l’atout principal du groupe. “Love Me Down” tire l’album vers le haut : N°1 des ventes R&B et N°9 au top pop. L’argent coule à flot tout comme les disques de platine.

Entre temps, Teddy Riley est entré dans l’industrie du disque avec le genre “New-Jack Swing“. À cette époque, le choix est assez simple : faire du “new-jack swing” ou mourir. “Ready For The World” choisit assez rapidement. Malheureusement n’est pas Teddy Riley qui veut. En 1991, “Yo That’s a lot of body” sera leur dernier succès commercial. Le groupe perd son public de base et ne touche pas la nouvelle génération. De plus, des dissentions internes auront raison du groupe. Melvin Riley tente une carrière solo, sans réussite.

Entre 1985 et 1991, les “Ready For The World” ont signé quelques succès mais sans vraiment trouver leur style. Ensuite, ils tourneront sans cesse aux USA et vivront de la scène. Leur titre “Oh Sheila !” sera utilisé sur de nombreuses compilations pendant des années.

Discographie Sélective

 Ready For The World (1985, MCA)** Acheter

 Long Time Coming (1986, MCA)** Acheter

 Straight Down To Business (1991, MCA)*

Groupe du même genre ou de la même époque : Morris Day, The Time, Jesse Johnson, Alexander O’Neal, Andre Cymone, Mint Condition, the Deele

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.