Take the “Night Trains”

Lorsque le public français découvre “Night Trains”, dans la première partie des années 1990, le groupe existe déjà depuis 1987 en Angleterre.

Créées par le bassiste, producteur et DJ Hugh Brooker, les “Night Trains” sont le premier groupe (avec Galliano) à signer sur le label “Acid-Jazz” de sir Gilles Peterson. L’accueil est excellent et le groupe part en tournée à travers l’Europe et au Japon avec les Fatboy Slim, Jamiroquai, Gil Scott-Heron et même Afrika Bambaataa.

En France, c’est leur “Hold Out” E.P. qui assure leur succès en 1994. Le E.P. contient quatre titres explosifs.

Ensuite, Brooker travaille avec Sophie Ellis-Baxtor et Earth Wind & Fire, entre autres. Il assure soit l’écriture, soit des remixes ou la production. Il faudra attendre 2012 pour assister à leur retour sur le label “Acid-Jazz“. Leur reprise du “No More Heroes” des Stranglers est étonnante. 2017 marquait le retour des “Night Trains” au complet, tel que le groupe était 27 ans plus tôt.

2019 est l’année du single “Don’t Want To Know”. Le titre est dans la tradition musicale du groupe : un funk très jazz, plein de groove et de soleil parfaitement incarné par la voix de leur superbe chanteuse. De longues portions instrumentales avec guitares et flûte, section de cuivres et piano. Du solide !

Discographie Selective

 Checkmate (1991, BGP records)**

 Loaded (1992, Acid-jazz)*** Acheter

 Sleazeball (1994, Acid-jazz)*** Acheter

 Miles Away (1994, Instinct records)**

 Obstruct The Doors, Cause Delay and Be Dangerous (1997, Acid-jazz)* Acheter

 Don’t Want to Know (2019, legere recordings)** Acheter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.