TROPICAL JAZZ TRIO

 Quand trois musiciens jouent ensemble depuis 40 ans, forcement l’osmose et la qualité sont là. Le “Tropical Jazz Trio” en apporte un bel exemple.

Alain Jean-Marie, guadeloupéen, pianiste de jazz, a déjà démontré à de nombreuses reprises, son goût pour les mélanges. Patrice Caratini (contrebassiste, compositeur) et Alain Raspail, guadeloupéen et percussionniste, ont la même fâcheuse tendance.

“Tropical Jazz Trio” ressemble donc à un “Buena Vista Social Club” jazz-créole. Car les trois musiciens ont atteint un âge respectable. Celui qui apporte sagesse et expérience. Avec l’âge, on va souvent à l’essentiel. C’est le cas ici.

Cet album est comme une caresse, comme cette brise légère et douce souvent salvatrice pour affronter la chaleur en Guadeloupe. Le jeu et la complicité donne une fluidité incroyable à l’ensemble.

On voyage entre sonorités créoles nostalgiques, entre jazz, latin-jazz et musiques cubaines. La qualité du jeu est elle que tout semble facile. Il est fusionnel entre percussions, piano et contrebasse. Tout est dans la subtilité, le placement, le dialogue, la pureté.

Cet album est une friandise sucrée et douce dont on devient vite gourmand. Un espace de respiration bien agréable dans le monde actuel. Fortement conseillé.

Tropical Jazz Trio “tropical jazz trio” (2019, French paradox / autre distribution)** Acheter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.