WHITNEY

 Star mondiale des années 1980 et 1990, Whitney Houston a marqué grâce à une voix inégalée.

Fille de Cissy Houston et nièce de Dionne Warwick, deux chanteuses très populaires dans les années 1960 et 1970, elle était née dans le New-jersey, USA, en 1964. À l’âge de quatre ans, elle chante dans l’église où sa mère a en charge la musique. Quatre ans plus tard, elle assure les choeurs avec sa mère et chante en studio avec Lou Rawls et Chaka Khan. Pas mal comme initiation. Dans le même temps, elle est mannequin pour de grands couturiers. Il faut dire que le physique de la dame n’a d’égal que sa voix.

C’est en travaillant avec sa mère qu’elle attire l’attention de Clive Davis. À l’époque, c’est ce qui peut arriver de mieux à un artiste. Ce directeur artistique génial transforme en star chaque artiste dont il a la charge. Il la signe sur Arista en 1983. Deux ans plus tard, son premier album éponyme voit le jour : “Saving All My Love For You”, “How Will I Know”, “The Greatest Love Of All” et “Hold Me” sont des hits planétaire. L’album se vend à 13 millions d’exemplaires…

En 1987, le deuxième album suit la même voie. “I Wanna Dance With Somebody”, “Didn’t We Almost Have It All”, “So Emotional”, “Love Will Save The Day” assurent le succès de l’album. Kashif et John Benitez en sont les heureux producteurs.

En 1988, elle chante avec Bebe & Cece Winans, fameux duo de gospel et de soul. Un an plus tard, elle enregistre avec la reine Aretha Franklin sur l’album “Through The Storm”.

Le climat change en 1990 avec la sortie de “I’m Your Baby Tonight”, troisième opus solo. L’oeuvre est beaucoup plus orientée R&B et touche donc moins le grand-public. Il ne s’en vend “que” 4 millions d’exemplaires. Mais Whitney est toujours très populaire. Elle oriente sa carrière vers le cinéma. En 1992, elle épouse Bobby Brown…

Son premier rôle au cinéma est un succès planétaire surtout grâce à la B.O. qu’elle assure avec le producteur “Babyface”. “Bodyguard” est loin du chef d’oeuvre mais son association avec l’acteur Kevin Costner fonctionne à merveille. Et surtout, sa reprise du “I Will Always Love You” de Dolly Parton est un moment de grâce inoubliable. La chanson est le plus gros succès single de l’histoire de la pop music. Elle reste N°1 des ventes pendant plus de quatre mois et se vend à 5 millions d’exemplaires. La B.O. se vend à 16 millions de copies et remporte un “grammy award”. C’est sûr, ça aide au succès du film. Ça aide également le duo “LA & Babyface” pour leur label “LaFace”.

À partir de 1995, la grande période commerciale de Whitney est sur le déclin. Les drames de sa vie privée ont un impact regrettable sur sa carrière. La B.O. de “Waiting To Exhale”, encore produite par Kenny “Babyface” Edmonds contient quelques bons titres. Celle de “The Preacher’s Wife”, davantage orientée gospel, également. Sa voix est intact.

En 1998, soit huit ans après “I’m Your Baby Tonight”, elle sort un nouvel album solo. Malgré la maladie et les gros titres sur sa vie de couple tumultueuse avec Bobby Brown, l’album est bien reçu par médias et public. “My Love Is Your Love”, produit par Babyface et David Foster, est enregistré avec Missy Elliott, Lauryn Hill, Wycleff et Q-tip. Il reste N°1 des ventes pendant deux mois aux Etats-Unis. Ce sera le dernier bon album de la diva.

Les années 2000 sont catastrophiques pour elle. En 2000, elle fait à nouveau les choux gras des journaux à scandales. “Arista” sort une compilation avec quelques inédits enregistrés avec Enrique Iglesias, George Michael et Deborah Cox. Le label croit en elle et lui offre un nouveau contrat de 100 millions de dollars pour six albums.

D’un point de vu artistique, la suite a peu d’intérêt. L’album “I Look To You”, prévu en 2007 et finalement commercialisé en 2009, enregistré avec Alicia Keys (autre découverte de Clive Davis), R.Kelly et Akon sera son premier N°1 depuis “Bodyguard”. Mais le public n’est plus là.

Le 11 février 2012, à la veille de la cérémonie des “Grammy”, elle est retrouvée morte dans la baignoire de sa chambre. Arrêt cardiaque causé par un excès de cocaïne. Elle n’avait pas 50 ans…Il reste de Whitney Houston cette voix incroyable, aussi troublante que sa beauté physique. Le reste se perdra dans le temps.

Discographie

 Whitney Houston (1985, Arista)*** Acheter

 Whitney (1987, Arista)*** Acheter

 I’m Your Baby Tonight (1990, Arista)** Acheter

 Bodyguard (1992, Arista)*** Acheter

 Waiting To Exhale (1995, Arista)*** Acheter

 Preacher’s Wife (1996, Arista)*** Acheter

 My Love Is Your Love (1998, Arista / Sony)*** Acheter

 Just Whitney (2002, Arista)** Acheter

 I Look To You (2009, Arista)** Acheter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.