À L’EPREUVE DU TEMPS : R&B

 1960-1985, quelques chansons R&B qui semblent imperméables au passage du temps.

Ray Charles « Georgia On My Mind » (1960). Il ne l’a ni composé ni écrite mais elle était faite pour lui. Chanson officielle de l’état de Georgie, USA, depuis 1979 et probablement sa chanson la plus connue.

Sam Cooke « A Change Is Gonna Come » (1964). Considéré comme l’artiste qui inventa la musique Soul, Sam Cooke signe cette chanson en 1964. Le contexte racial aux USA est alors plus que tendu. Martin Luther King la diffusait souvent avant ses discours. Presque 60 ans qu’elle est régulièrement diffusée un peu partout sur la planète.

The Temptations « My Girl » (1965). Leur premier titre à occuper la 1ere place du hit pop. Une chanson reconnaissable dès les premières notes de bass. Un standard du label « Motown » à l’époque où Smokey Robinson en était le principal auteur, compositeur et arrangeur.

Otis Redding « I’ve Been Loving You Too Long » (1965). Otis Redding a écrit ce standard avec Jerry Butler. On ne compte plus les reprises ni le nombre de B.O. qui l’ont utilisée. La soul est devenue un genre majeur du 20eme siècle grâce à ce type de chansons.

James Brown « It’s a man’s man’s world » (1966). Le texte est écrit par une femme, Betty Newsome. James Brown, maitre de la soul, inventeur du funk est connu pour ses danses, ses cris et la puissance rythmique de ses chansons. Celle-ci le rendra familier auprès du public blanc augmentant ainsi sa popularité.

Louis Armstrong « What a Wonderful World » (1968). Satchmo devient aussi populaire comme chanteur que comme trompettiste grâce à cette chanson.

Aretha Franklin « I Say a Little Prayer » (1968). Elle avait le secret pour rendre populaire le gospel à une large échelle. Cette chanson est la plus citée lorsqu’on pense à la reine de la Soul.

Donny Hathaway « A Song For You » (1971). Sombre et sublime à l’image de son interprète.

Billy Paul « Me & Mrs Jones » (1972). Chanson emblématique de la soul de Philadelphie. N°1 des hits « pop » et « R&B » en 1972, Me & Mrs Jones a ensuite été reprise de nombreuses fois les décennies suivantes.

Stevie Wonder « You Are The Sunshine Of My Life » (1972). N°1 au top pop, N°3 au top R&B, nominée aux « grammy » pour la meilleure chanson de l’année, « grammy » pour la « meilleure interprétation vocale ». Voilà ! Une des plus grandes chansons de Stevie Wonder sur un de ses plus grands albums. Voilà voilà !

Marvin Gaye « Let’s Get It On » (1973) La quintessence de la soul érotique.

Bill Withers « Lovely Day » (1977) La chanson que l’on écoute quand la journée débute bien ou pour qu’elle débute bien et ce depuis 45 ans.

Marvin Gaye « Sexual Healing » (1982) La quintessence de la soul érotique N°2 pour une autre époque et un autre publique. Une source d’inspiration majeur pour les artistes soul des années 1980.

Rufus & Chaka Khan « Ain’t Nobody » (1983). Rufus & Chaka Khan finissent leur carrière par la grande porte. Ensuite, Chaka Khan continuera seule. 1983, c’est un peu l’époque du bodybuilding, du roller, du skate, de la danse et de la culture hip-hop en pleine ascension. Ce titre incarne à lui seul cette période unique. Elle figurera dans la B.O. du film « Breakin’ ».

Prince « Nothing Compares To You » (1985). Chanson écrite par Roger Nelson, offerte au groupe « The Family » sur son label « Paisley Park » en 1985 et rendue populaire mondialement par Sinead O Connor cinq ans plus tard. Prince aimait l’interpréter sur scène comme ici lors de la tournée « Welcome 2 Amerika » en 2011.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.