À L’ÉPREUVE DU TEMPS : V.F.

Entre 1968 et 2003, quelques titres français qui semblent imperméables au passage du temps…Preuve que l’essentiel est dans le texte, en français du moins. Un peu aussi dans piano et cordes.

Sinclair (1997) « À l’épreuve du temps ». Fan de Prince et de funk, Blanc-Francard signait « Le » classique de son répertoire il y a 25 ans. Acheter

Claude Nougaro (2000) « L’Île Hélène » Texte : Nougaro, composition et arrangement des cordes : Yvan Cassar. Tout est dit. Quatre ans avant son départ, sublime preuve d’amour à sa femme Hélène. Acheter

Etienne Daho (2000) « Ouverture ». Daho à Bristol avec la section de cordes de Massive Attack. Il paraît qu’il pleurait en studio. On peut le comprendre. « La rumeur de Paris comme une symphonie » ou comment concilier sa passion pour la musique et celle pour la capitale française. Acheter

Florent Pagny (1997) « Savoir Aimer ». Lionel Florence au texte, point. Acheter

Francis Cabrel (1999) « Hors Saison ». Quand il osait toucher au piano et aux cordes…Celui qui a connu le Cap d’Agde ou une autre station balnéaire hors saison peut saisir à sa juste valeur la puissance de son écriture. Acheter

Michel Polnareff (1968) « Le Bal Des Lazes ». Un classique de la chanson française par un des plus grands. Acheter

Florent Pagny (2000) « Chatelet-Les-Halles ». « Entre gris et graffiti / le samedi après-midi prendre des souterrains / Suivre les tags quand y a plus de repère / De Harlem à Paris, s’engouffrer dans un train »…ça me parle. Texte de Calogero et superbes arrangements de cordes. Acheter

Axelle Red (1996) « Rester Femme ». Paroles et musique Axelle Red. Là encore, les cordes ont leur importance. La passionnée de Soul a enregistré à Nashville (Stax). Une fois encore, merci Emmanuel D. Acheter

J.J. Goldman (1986) « Pas Toi ». Entre 1981 et 1997, le patron de la chanson française. Inutile d’en écrire des tonnes, son œuvre parle pour lui. Acheter

Mika (2009) « I See You ». Le plus français des Libanais fait appel à Walter Afanazieff, un ancien acolyte de Narada Michael Walden et producteur de Mariah Carey et de Céline Dion, entre autres. Celui-ci est pianiste et un excellent arrangeur. Résultat : un de ses titres les plus réussis. Comment ? il ne chante pas en français ? c’est vrai, c’est l’exception et puis sa carrière s’est faite dans l’hexagone. Et puis je fais ce que je veux ! Acheter

Etienne Daho (1998) « Premier Jour Du Reste De Ta Vie ». Quand on parle de beauté du texte… Acheter

Charlelie Couture (1981) « Comme Un Avion Sans Aile ». Quatre décennies plus tard, ça sonne encore grave ! Et pour longtemps encore probablement. Acheter

Stephan Eicher (1989) « Rien à Voir ». L’alsacien, gitan, suisse féru d’électronique et de recherche musicale avec un parisien doué, très doué même, pour l’écriture. Un duo qui laisse quelques classiques dans la chanson française. Acheter

Serge Gainsbourg « Dispatch Box » (1987). « Gainsbarre » se renouvelle. En 1987, il a déjà signé des classiques aux textes sublimes et enregistré en Jamaïque avec Sly & Robbie. Cette fois, direction New-York, ville où tout se joue à cette époque. Acheter

Zazie (1995) « Larsen ». Isabelle Marie Anne avec Vincent-Marie Bouvot à la réalisation. Emblématique de ce milieu des années 1990 ou comment bien capter les dérives d’un couple. Acheter

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.