IBEYI : des profondeurs…

Et de 3 ! Un sans faute depuis l’album éponyme de 2015, déjà !

On l’attendait ce troisième album. « Spell 31 » est davantage axé sur les voix, les respirations, les souffles, les rythmes. Gospel, chant classique, rap, contre-temps, chorale sont là pour illustrer le propos avec brio.

Pour varier les plaisirs, les sœurs Ibeyi ont fait appel à quelques invités talentueux et promis à un avenir radieux. C’est le cas de Pa Salieu, rapper et chanteur britannique très populaire outre-manche depuis deux ans. Renversant « Made Of Gold ». Le cas également de Jorja Smith, nouvelle étoile de la soul contemporaine. Incroyable sur « Lavender & Red Roses ».

Dix titres d’une force émotionnelle rare. Puissance des voix, des mélodies et du talent hors norme. Il suffit de peu de chose pour prendre aux tripes : Une bass et des voix comme sur « Tears Are Our Medicine ».

En fin de compte, « Spell 31 » est un album spirituel, tribal qui parle à notre for intérieur. Harmonies, bass et utilisation de l’électronique servent à nous atteindre de l’intérieur. Les sœurs semblent se déplacer entre différentes dimensions, entre bonheur, tristesse, austérité, abondance, entre vie et mort. Ce « Los Muertos », sublime hommage aux disparus qui ont laissé des vides béants, de Roy Hargrove à Prince en passant par Remy.Kolpa.Kopoul. et d’autres en est un bel exemple.

Ce « Spell 31 » d‘Ibeyi semble plus mystique. Il est plus dépouillé et spirituel, c’est sûr. Comme si confinement et épidémie avaient remis les vraies priorités au centre. Un album sublime.

 IBEYI « Spell 31 » (2022, XL Recordings)*** Acheter 

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.