Patrice RUSHEN

Quelle incroyable carrière ! Entre 1974 et 2004, Patrice Rushen a joué jazz et funk avec les plus grands. Elle a enregistré des albums solo de grandes qualités et surtout, elle laisse un hymne, un classique : son « Forget Me Nots » repris par George Michael, Will Smith et une floppé d’artistes. Une chanson jouée par les DJ du monde entier, symbole des années de fêtes.

Chanteuse et pianiste, elle a d’abord fait ses preuves dans le jazz, jouant avec les plus respectés des musiciens avant de devenir elle-même une référence. Elle avait débuté au sein du groupe « Prelusion » en 1974 sur le label « Prestige ». En quelques années, elle devient une artiste demandée en studio. Puis elle se dirige vers le disco et le funk. Fin des années 1970, début des années 1980, clubs et radios font la loi. En 1982, elle enregistre l’album « Straight From The Heart » (Elektra)sur lequel figure « Forget Me Nots ». La ligne de bass ‘slap’ de Freddie Washington, les claps et un groove imparable en font un classique planétaire.

Elle ne quittera jamais vraiment le monde du jazz. De plus, elle composera des musiques pour la télévision et le cinéma. Les retombées financières de « Forget Me Nots » lui offrent le luxe de se faire plaisir. En 1997, son album « Signature » sera nominé aux « Grammy ». Entre 2001 et 2016, elle joue avec Stanley Clarke, Lenny White, Wallace Roney et assure le rôle de directrice musicale pour Janet Jackson (1993, Janet).

Née et élevée à Los Angeles, elle montre un intérêt pour la musique lorsqu’elle a trois ans. En 1972, première apparition en studio comme compositrice et arrangeuse (excusez du peu). La même année, elle remporte un concours au « festival de jazz de Monterey » et signe avec le label « Prestige » (important label jazz à cette époque). Elle enregistre alors trois albums dont elle assure la quasi-totalité des compositions : « Prelusion » (1974), « Before The Dawn » (1975) et « Shout It Out » (1977). Elle joue avec Jean-Luc Ponty, Donald Byrd (Caricatures) et Eddie Henderson (Heritage). Bref ! tout va bien !

Grâce à ces rencontres, sa musique fusionne un peu plus avec le funk et la soul. « Patrice » (1977), « Pizzazz » (1979) et « Posh » (1980) vont dans cette direction.

Le succès dont rêvent tous les artistes, le hit planétaire, le titre d’une carrière a lieu en 1982 : « Forget Me Nots ». George Michael le samplera en 1996 (« Fastlove »), Will Smith en 1997 (« Men In Black ») : DOLLARS dans la caisse ! Le choc est si violent que son album « Now » de 1984 passera un peu inaperçu. Pourtant il contient l’excellent « Feels So Real (Won’t Let Go) » avec, là encore, une excellente ligne de bass bien funky comme on les aime à l’époque. Comment ? le titre est pompé sur « Forget Me Nots » ? Oui, oui, un peu.

Après cet ouragan, le rythme va ralentir considérablement pour l’artiste. Elle se tourne vers la télévision, le cinéma et l’enseignement. Elle prend la direction musicale et artistique des « Emmy Awards », « NAACP Awards » et de la tournée mondiale « Janet » de la sœur Jackson en 1993. Elle signe avec « Arista » et enregistre deux albums avec le groupe « The Meeting ».

Dans les années 2000, elle prend la direction musicale des « Grammy Awards » (2005 et 2006). Elle enseigne toujours.

Discographie Sélective

Prelusion (1974, Prestige)**

Before The Dawn (1975, Prestige)**

Shout It Out (1976, Prestige)*** Acheter

Posh (1980 Wounded Bird)*** Acheter

Straight From The Heart (1982, Elektra)*** TOP Acheter

Now (1984, Elektra)** Acheter

Artistes du même genre ou de la même époque : Melba Moore, Evelyn King, Rene & Angela…

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.