Petit TOTO devenu géant.

En musique, pour la jeunesse d’aujourd’hui, le nom TOTO ne signifie rien. Le groupe fête pourtant 45 ans de carrière. Retour sur un parcours hors norme.

A la fin des années 1970, ToTo joue une musique rock propre, véritable identité de la Californie du Sud. Connus sous le nom ToTo, les musiciens de cette formation sont au moins aussi célèbres dans leur rôle de musiciens de studios avec d’autres. Ils ont accompagné Steely Dan, Boz Scaggs, George Benson et Michael Jackson, entre autres. Le guitariste Steve Lukather, les claviéristes David Paich et Steve Porcaro, le batteur Jeff Porcaro et le bassiste David Hungate pouvaient tout jouer. Et ils le montrent dans leurs premiers albums. Le sommet de leur carrière se situe en 1982 avec la sortie de leur album « IV ». Les chansons « Rosanna » (écrite pour l’actrice Rosanna Arquette qui la détestait), « Africa » et « I Won’t Hold You Back » leur rapportent 5 « grammy awards ». Un succès mondial tel que le groupe ne s’en remettra jamais. Une œuvre emblématique de toute une époque.

Cependant, même si la suite sera plus difficile, ToTo va durer les quatre décennies suivantes. Les changements de musiciens seront nombreux mais le groupe enregistre et tourne sur la planète. Des titres comme « Africa » traverseront les générations, le temps.

La formation du groupe remonte à 1976. David Paich est le fils de Marty Paich, réputée pour ses arrangements. On lui doit notamment le « Modern Sounds In Country and Western Music » de Ray Charles en 1962. Le père de Jeff Porcaro a assuré la batterie sur de nombreuses musiques de films de Lalo Schifrin. Il a également joué avec Nancy Sinatra. David et Jeff se rencontrent à l’université. Alors étudiants, il joue dans le groupe « Rural Still Life ». Diplômes en poche, ils jouent sur les disques de Steely Dan, Cher et Seals & Crofts pour ne citer que ceux-là. David Paich se lance également dans la composition, sur les albums de Boz Scaggs notamment. Il devient très côté dans les maisons de disques.

Lorsque David et Jeff décident de créer ToTo, ils recrutent David Hungate du groupe Scaggs. Steve, frère de Jeff et Steve Lukather, lui aussi proche de Scaggs se joignent au trio. Bobby Kimball sera le dernier à entrer dans le groupe qui signe avec « Columbia » en 1976. Octobre 1978, une première œuvre éponyme est commercialisée. La chanson « Hold The Line » entre directement N°5 des meilleures ventes. L’album est dans le « top 10 » (N°9). L’année suivante, Toto est nominé aux « Grammy » pour « meilleur groupe de l’année » et « producteur de l’année ». Le groupe remporte ce dernier.

Ensuite, albums et singles s’enchainent avec une réussite inégale. Puis arrive 1982. « IV » est au même titre que « Thriller », « Purple Rain », « All Night Long (all night) », « Holiday », un album majeur des années 1980, symbole de toute une époque dont un pan entier de l’économie reposait sur l’industrie de la musique. « Meilleur album de l’année », « chanson de l’année », « enregistrement de l’année » : 3 « grammy awards » pour toto. « Africa » et « Rosanna » sont sur les radios du monde entier.

L’année suivante, après ce raz-de-marée, le succès planétaire continue avec Michael Jackson cette fois. La chanson « Human Nature » est co-écrite par Steve Porcaro. Les frères Porcaro, Steve Lukather et David Paich jouent un rôle important sur l’album « Thriller » de Jackson et sur la tournée.

Malgré ce succès ou à cause de ce succès, de nombreux problèmes surgissent dans le groupe. David Hungate quitte ToTo et s’installe à Memphis. Il est remplacé par Michael Porcaro, le 3eme frère. Bobby Kimball est renvoyé à cause de ses problèmes avec la drogue. La formation se recentre sur la musique. Toto compose la bande originale du film « Dune » de David Lynch. 1985 : c’est TOTO qui assure la partie instrumentale du hit planétaire « We Are The World ». Avoir de bons rapports avec Quincy Jones, ça aide…

Les albums suivants ne seront pas au même niveau de popularité et de vente, loin de là. « Isolation » (1985) et « Fahrenheit » (1986) ne dépassent pas le rang 40 des meilleures ventes malgré la présence de Miles Davis sur le dernier, malgré un niveau de production toujours au top. Vient le temps du tumulte. De nombreux changements internes égarent les fans. Jeff Porcaro décède d’une crise cardiaque en août 1992 chez lui. Le ToTo nouvelle formule sort « Tambu » en 1996, vingt ans après sa formation. Deux ans plus tard, pour fêter les 20 ans, la compilation « XX » enrichie d’inédits et de raretés est commercialisée. Bobby Kimball, chanteur des débuts, revient dans le groupe pour l’occasion. « Mindfields », nouvel album, voit le jour en 1999.

Les six années suivantes sont ponctuées d’albums « live » et de compilations. Le groupe tourne encore beaucoup aux USA. Greg Phillinganes, autre architecte de « Thriller », entre dans Toto. « Falling In Between » sort en 2006. Premier album studio original en six ans, trente ans après leur formation. Rien de très passionnant ensuite.

En 1999, le chanteur Eric Benet connaissait un succès international avec le titre « Georgy Porgy », chanson écrite par David Paich sur leur premier album de 1978. En 2019, c’est le groupe rock « Weezer » qui reprenait « Africa », 37 ans après sa sortie. Deux preuves d’une trace indélébile laissée par Toto dans l’esprit de plusieurs générations.

Discographie Sélective

Toto (1978, Columbia / Sony)*** Acheter

Hydra (1979, Columbia / Sony)** Acheter

Turn Back (1981, Culture Factory)* Acheter

IV (19812, Columbia / Sony)*** Acheter

Isolation (1984, Columbia / Sony)** Acheter

Dune (1984, Polygram / Universal)** Acheter

Fahrenheit (1986, Columbia / Sony)* Acheter

The Seventh One (1988, Columbia / Sony)* Acheter

Tambu (1995, Columbia / Sony)* Acheter

Through The Looking Glass (2002, Capitol / EMI)**

Falling In Between (2006, Frontier Records)*** Acheter

 

 

 

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.