ROHN LAWRENCE : hommage.

Tous ceux qui l’ont connu s’accordent à dire que Rohn Lawrence était une belle personne, un individu exceptionnel et un ami en or.

 

Le guitariste Rohn Lawrence, émule de George Benson, faisait partie de l’école jazz new-yorkaise des années 1980. Il avait débuté entre jazz et R&B aux côtés des Mike Campbell, Victor Bailey, Poogie Bell, Freddie Jackson et Alex Bugnon, entre autres.

 

Natif de New Haven, dans le Connecticut, Rohn Lawrence avait basé sa vie sur la guitare. Il est très jeune lorsqu’il est fasciné par cet instrument. Il commence par écouter Count Basie et Lionel Hampton. Il n’a que onze ans lorsqu’on lui offre sa première « stratocaster ». De la guitare acoustique, il passe à l’électrique. Ses héros sont George Benson, Wes Montgomery, Charlie Christian et John Tropea. Très vite, ce qui intéresse Rohn Lawrence, c’est la mélodie. Et surtout, peut être plus que tout, s’amuser en jouant.

 

Puis vient l’âge de s’impliquer vraiment en musique pour en vivre. Il intègre d’abord des groupes funk de New Haven comme « Good News » et « The Lift » dans lequel on trouve également le saxophoniste Marion Meadows. Puis il rencontre ceux qui vont faire la scène « jazz / R&B » contemporaine, à savoir George Duke, Alex Bugnon, Najee, Freddie Jackson, Jonathan Butler et quelques autres.

 

Rohn Lawrence est dans le groupe de Najee lorsqu’il rencontre Bread du duo « Bread & Butter ». Ils seront les producteurs de son premier album chez « Atlantic ». Il se produit également régulièrement avec eux au « club Wally » de Boston. Il en rendra compte dans le titre « Waitin’ On Wally ». En solo, Rohn Lawrence c’est deux albums studio et un « live » dont le fameux « Hangin’ On a String » de 1994.

 

En studio et sur scène, il avait aussi accompagné Marion Meadows, Najee, Zhane, Will Downing, Phyllis Hyman, Nancy Wilson, Miles Davis, Earth Wind and Fire, Gerald Albright, Brian McKnight, Jonathan Butler, Chris « Big Dog » Davis, Phil Perry, Taj Mahal, Meli’sa Morgan, Dave Delhomme, Elan Trotman, Chris Parks, Andre Ward, Joe Cunningham, Kenya Hathaway, Carl Carter, Edwin Hawkins…

 

Rohn Lawrence nous a quitté le 30 décembre 2021.

Discographie

« Hangin’ on a string » (1994, Atlantic)** Acheter

« See Ya Around » (1998, Jazzateria)** Acheter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.