YEKO

Dès la première écoute, il est évident que le projet « Yeko » s’inscrit dans les traces des meilleures réalisations de musiques africaines. À mettre d’emblée à côté des plus belles réussites du genre.

Tout y est : mélodies, qualité des voix, inspiration, réalisation soignée, grandeur de l’Afrique…Ici, pas de superflu ou de mélange pop mais une musique malienne authentique qui puise dans la culture profonde du pays. Calebasse, Djembé, congas et cuivres assurent une belle couleur rythmique. La variété des voix évite de tomber dans la routine.

Il faut dire que les participants au projet de Yohann Le Ferrand sont nombreux : Mamani Keita, Salimata Traoré, Mylmo, Koko Dembélé et d’autres. Il faut dire que Yohann Le Ferrand jouit désormais d’une expérience suffisante et indispensable pour un projet de cette qualité. Le monsieur a joué avec Inna Modja, Rokia Traore et Tiken Jah Fakoly pour n’en citer que quelques-uns. Et puis il a assez baroudé sur le continent africain pour en saisir toutes les nuances à l’évidence.

Yeko se présente donc comme une succession de six portraits, alternance de moments poignants, poétiques et sublimes (Sauver, Dunia, Konya) et d’instants plus légers et joyeux (Yerna Fassé, Doussoubaya, Yellema). À découvrir.

Yeko « Yeko » (2022, Back2Bam Prod)*** Acheter

Sortie : 28 janvier 2022

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.