Al Jarreau

jarreau Al Jarreau est le seul chanteur de l’histoire à avoir remporté des “grammy” dans trois catégories différentes : Jazz, pop et R&B. 

jarreauclos

Il est né à Milwaukee dans le Wisconsin, USA, en 1940. Fils de curé, c’est à l’église qu’il apprend à chanter, dans les chorales. Après son diplôme universitaire de psychologie, il s’installe à Los Angeles pour tenter de percer dans le show business. Il joue dans de petits clubs de la côte Ouest.

Il enregistre un album au milieu des années 1960 mais sans succès. Il lui faudra dix ans de plus pour renouveler l’expérience, cette fois avec plus de réussite. Il refait surface en 1975 avec un album intitulé “We Got By”. Il est très vite comparé à Billy Eckstine et Johnny Mathis. Sa voix sophistiquée et sa technique impressionnent rapidement public et presse. Suivent “Glow” (1976) et “Look To The Rainbow” (1977). Mais c’est l’album suivant qui le propulse aux Etats-Unis et en France. Le “Breakin’ Away” de 1981 entre dans les dix meilleures ventes aux USA. En France, c’est la chanson “Boogie Night” de l’album suivant (Jarreau, 1983) qui lui permet d’entrer dans le coeur de nombreux français.

Ensuite, c’est l’année 1986 qui sera marquante dans sa carrière. Il travaille sur “L Is For Lover” avec Nile Rodgers et chante le générique d’une série T.V. très populaire à l’époque : “Moonlighting” en anglais, “Clair de lune” en français, tout premier rôle pour un certain Bruce Willis…

Après cela, trois années décisives : 1992 et “Heaven & Earth”, 1994 et “Tenderness” et 2006 pour le “Givin’ It Up” album duo avec George Benson nominé pour trois “grammy”. A partir de 1994, c’est un public adulte amateur de jazz qui achète ses albums. Le public R&B ne le suit plus. Les années 2000 seront difficiles pour lui jusqu’à cet album duo avec Benson. Depuis, de nombreuses tournées pour un public de base toujours très fidèle. En 2012, son enregistrement “live” connaissait un beau succès commercial.

Voilà plus de quarante ans qu’Al Jarreau se promène entre jazz, pop et R&B. Sur la période, il est juste devenu une icône du jazz et il a ramené sept “grammy awards” à la maison…

Discographie selective

 Al1 We Got By (1975, Reprise)***

Al2 Glow (1976, Reprise)**

Al3 Look To The Rainbow : Live In Europ (1977, Warner)***

Al4 All Fly Home (1978, Warner)*

Al5 This Time (1980, Warner)***

Al6 Breakin’ Away (1981, Warner)***

Al7 Jarreau (1983, Warner)***

Al8 In London (1984, Warner)**

Al9 High Crime (1984, Warner)*

Al10 L Is For Lover (1986, Warner)***

Al11 Heart’s Horizon (1988, Reprise)*

Al12 Heaven and earth (1992, Reprise)*

Al13 Tenderness (1994, Reprise / Warner)***

jarreaubenson George Benson & Al Jarreau Givin’ It Up (2006, Concord)***

3 comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.