ARIANA VAFADARI

Ariana Vafadari revient le 19 juin 2020 avec l’album “Anahita”, à la frontière de la musique du monde, du jazz et du classique. Cet album d’une rare beauté témoigne du talent vocal et de la démarche philosophique d’Ariana Vafadari.

De la douceur, de la finesse, une petite dose de mystique et voilà une musique qui parle à l’homme, à l’âme, à l’humanité avec un grand H. Ariana Vafadari réussit cet exploit.

Tel un Dhafer Youssef, Ariana Vafadari construit une musique universelle, si belle qu’elle dépasse toute frontière. La base est classique. Il faut dire que la dame est diplômée du “conservatoire national de Paris”. Mais cette mezzo-soprano ne se contente pas de son répertoire de base. Jazz et World sont des ingrédients importants de ses compositions. Musique traditionnelle iranienne et marocaine, histoire de nous rappeler que ces deux pays ont une culture magnifique et ancestrale. Aux instruments classiques traditionnels s’ajoutent des phrasés de piano jazz, des violons classiques occidentales et cette voix, hors normes. Une musique proche du travail de l’israélien, marocain d’adoption, Armand Amar.

Bref ! Un travail au-delà des genres, des époques qui met en valeur histoire et culture de pays souvent réduits à leur religion et guerre contemporaines. Fortement conseillé.

Ariana Vafadari “Anahita” (2020, Quart De Lune)***  Acheter         Sortie : 19 / 06 / 2020

photo haut de page : “Lady In The Water”, 1947 Toni Frissell

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.