Buena Vista Social Club

lostandfound “Buena Vista Social Club” est plus la réunion d’artistes cubains renommés qu’un réel groupe. On doit sa création au guitariste américain Ry Cooder qui, en 1996, voyage à la Havane en quête de grands musiciens locaux qui avaient marqué les décennies précédentes.

Il recrute des artistes oubliés depuis longtemps comme le chanteur Ibrahim Ferrer, les guitaristes et chanteurs Compay Segundo et Eliades Ochoa et le pianiste Ruben Gonzales. Cooder entre en studio pour enregistrer l’album sans se douter un instant du succès commercial qui va suivre. On peut même parler de phénomène. L’album est acclamé par la critique et remporte un “grammy award”. Ce sera également le plus gros succès de la carrière de Cooder, pourtant déjà longue. En 1998, il retourne à la Havane avec son fils percussionniste pour enregistrer un album solo avec Ibrahim Ferrer. Les séances studios sont filmées par Wim Wenders qui filmera aussi les concerts de New-York et Amsterdam. Un “Academy Award” à la clef en 2000.

Ce succès s’explique par un terrain favorable à l’époque. La mode salsa est bien réelle et ces projets tombent au bon moment. Du coup, Compay Secundo et Gonzales enregistrent leurs albums solo avec le même succès incroyable.

Le concert au “Carnegie Hall” de New-York sera commercialisé en cd et dvd : Triomphe !

Cet album offre des inédits des années 1996 et 2000 ainsi que des titres “live”. Et le plaisir de les entendre est toujours bien vivace, des années après les décès de Segundo, Ferrer et Gonzales. Jouissif !

Buena Vista Social Club Lost and Found (World Circuit, 2015)

One comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.