Falone

falone A la simple vue de la pochette d’album, on pourrait penser à Angelique Kidjo et à de la musique africaine. Il n’en est rien. Falone serait plutôt une Tracy Chapman survitaminée des années 2010.

L’album “Joseph” (prénom de son père défunt) nous permet de découvrir une voix à la fois douce et puissante au service d’une pop souvent très rock. Parfois, les influences soul sont palpables comme sur “Break My Chains”, titre mélodique qui prend aux trippes. Là, la puissance de sa voix sert les émotions et touche au coeur. “Long Road To Heaven” rappelle vite le funk-rock des groupes des années 80 comme Cameo.

Dans l’ensemble et malgré la touche rock, cet album a pour priorité les mélodies et la puissance de la voix. Un premier opus tout à fait respectable qui devrait prendre toute son ampleur sur scène. A suivre.

Falone Joseph (2015, equal music)*

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.