lionel richie

Lionel Richie

lionel richie close up Cet artiste a été parmi les plus populaires des années 80 et 90. Un auteur / compositeur de génie au sein du groupe Commodores puis en solo.

Après son départ de la formation Commodores, Lionel Richie domine la période 1981-1987. A cette époque, seuls Prince et Michael Jackson sont au même niveaux. Cette réussite, Richie la doit à son incroyable talent d’auteur / compositeur. Il a le don d’écrire des chansons grand public aux mélodies imparables qui plaisent autant à un public spécialisé soul qu’au public pop. Entre 1981 et 1987, treize de ses chansons seront dans les dix meilleures ventes, cinq seront N°1. La génération de cette époque n’a jamais oublié “All Night Long (all night)”, “Hello” ou “Penny Lover”.

Après 1987, Richie s’éloigne un peu des studios et des tournées. Son retour aura lieu au milieu des années 90. Lionel Brockman Richie Jr est né en 1949 à Tuskegee, Alabama. Il débute avec les Commodores dont il est le chanteur, saxophoniste et auteur / compositeur. Ce groupe sera le plus populaire du label “Motown” dans les années 70. On lui doit les ballades “Easy”, “Three Times a Lady” et “Still”, plus gros succès des commodores. En 1980, il écrit deux titres au succès mondial : “Lady” pour Kenny Rogers et “Endless Love” pour Diana Ross. Ce dernier sera le plus gros succès de l’histoire de la “Motown” restant neuf semaines N°1 des ventes. Il décide alors d’une carrière solo et quelle carrière!

richielady Lionel Richie & Kenny Rogers.

Son premier opus, toujours chez “Motown”, simplement intitulé “Lionel Richie”, voit le jour en 1982 avec un succès immédiat. Il s’en écoule quatre millions d’exemplaires et l’album est vite N°3 des ventes. Impossible d’être N°1 quand un album intitulé “Thriller” vient de sortir sur la même période…La chanson “Truly” est N°1. L’album suivant, “Can’t Slow Down” le propulse star mondial. L’album se vend à dix millions d’exemplaires et remporte le “grammy” de l’année 1984. Le slow “Hello” sera pretexte à la formation de nombreux couples et la chanson “All Night Long (All night)” fait danser la planète. La même année, c’est lui qui assure la cloture des J.O. de Los Angeles. Un tremplin de plus pour atteindre le statu de superstar mondiale.

1985, avec Michael Jackson, il écrit la chanson “We Are The World” pour le projet “USA For Africa” qui doit soulever des fonds contre la famine. Succès mondial. Fin 1985, c’est sa chanson “Say You Say Me”, à nouveau un slow imparable qui est N°1 des ventes. C’est bien sa marque de fabrique : Des slows aux mélodies inoubliables. En 1986 / 1987, les choses se calment un peu. L’album “Dancing On The Ceiling” a un succès moindre même s’il s’en vend quand même quatre millions d’exemplaires. Le marché de la musique change très vite à cette époque. Le rap domine et le style new-jack de Teddy Riley fait des ravages. Du coup, Lionel Richie et ses ballades prennent un gros coup de vieux. Il prend du recul et choisit de disparaître un peu après vingt ans de carrière et un GROS compte en banque. Il reviendra sur le devant de la scène en 1992 grâce à une compilation commercialisée par “Motown”. Trois inédits n’auront pas le succès attendu mais “Back To Front” connait un succès mondial. Le public est toujours touché par ses succès passés.

we are the world

Il faudra attendre 1996 pour la sortie d’un nouvel album. Dix ans après “Dancing On The Ceiling”, il se dirige vers les stars de la production Jam & Lewis pour la conception de l’album “Louder Than Words” : Succès modéré. Aucun titre majeur. En fait, pour entendre à nouveau le Lionel Richie des grands jours, l’artiste à l’écriture magique, il faudra attendre 2009 et l’album “Just Go”. 1996-2009, c’est un peu la traversée du désert.

Voilà cinquante ans que le monsieur est là. Sur la période des succès mondiaux qui font de Lionel Richie, une figure emblématique de la soul et plus largement de la pop. Lionel Richie, c’est une voix inimitable et de l’émotion, beaucoup d’émotion grâce à des mélodies inoubliables.

Discographie

lionel1 Lionel Richie (1982, Motown)***. Lionel richie vient de quitter les Commodores après treize ans de carrière avec ce groupe. Fini le funk et la soul. Il se concentre sur les ballades qui ont fait son succès avec eux. “My Love”, “Truly” et “You Are” sont d’immenses succès. Premier essai réussi.

Truly

lionel2 Can’t Slow Down (1983, Motown)***. Huit titres, cinq hits mondiaux. La planète danse sur cet album soit en mode “slow” avec “Hello” ou “Stuck On You” soit en mode festif avec “All Night Long (All Night)”. En 1983 deux albums sont sur les radios du monde entier : Celui-ci et “Thriller” de Michael Jackson.

All Night Long (all night)

lionel3 Dancing On The Ceiling (1986, Motown)***. Difficile de faire mieux que l’album précédent. Richie ne fait pas mieux mais différent. Il met moins de ballades et plus de titres pour danser avec toujours une touche rock. L’album aura moins de succès mais sur neuf titres, quatre auront quand même une réussite mondiale : “Say You Say Me”, “Ballerina Girl”, “Se La” et le titre éponyme.

Say You Say Me

lionel4 Louder Than Words (1996, Mercury)*. Dix ans sans album, autant dire que l’attente est forte. En 1996, son retour est un evenement. De plus, il a fait appel à Jimmy Jam & Terry Lewis, stars de la production depuis plus de dix ans et à Babyface, autre mega star de l’époque. Le public est donc fébrile. Déception! L’association avec ces équipes n’est profitable à aucune partie. On ne reconnait ni la touche Jam & Lewis, ni celle de Babyface. Une seule ballade aura du succès : “Don’t Wanna Lose You”.

Don’t Wanna Lose You

lionel5 Time (1998, Mercury)*. Après la grande déception de “Louder Than Words”, Richie fait mieux. Il revient à ses ballades séduisantes, au funk avec quelques éléments hip-hop. Bien mais on est encore loin du grand Lionel Richie.

lionel6 Renaissance (2001, Mercury)*. Bof!

lionel7 Just For You (2004, Island)*

lionel8 Encore (2004, Island)***. Un “live” avec ses plus grands succès.

lionel9 Coming Home (2006, Mercury)*. Richie retrouve Chuckii Booker et Dallas Austin, deux artistes incontournables du funk et du R&B des années 90. Un album plaisant.

lionel10 Sounds Of The Season (2006, Island). Un album avec des chansons de noël…

lionel11 Just Go (2009, Island)***. Enfin! Lionel Richie réussi le bon mélange entre son style et le R&B contemporain. Son meilleur album depuis 1986. Cette réussite, il la doit à l’équipe de production “Stargate” (Christopher Stewart, Terius Nash) et à Akon. Le rapper co-écrit et co-produit de nombreux titres. Un album festif avec de belles ballades et avec un son moderne parfaitement adapté à sa voix. Superbe!

Through My Eyes

lionel12 Tuskegee (2012, Mercury). Retour à sa ville natale et à son côté “country”. Kenny Rogers et Willie Nelson sont de la partie. Une autre lecture de ses plus grands succès mais on tourne un peu en rond. On attendait autre chose après l’album “Just Go”.

Laisser un commentaire