Mantronix

mantronix - hip-hop De New York, ce duo de rap/electro était composé de Mantronik et M.C.Tee. Leur début date de 1985 avec l’album “The Album” signé sur “Sleeping Bag Records”. Les titres “Bassline” et “Ladies” resteront des classiques pendant de longues années. A cette époque, le style Mantronix est marginal et innovant dans le milieu hip-hop. Des sons de scratch inédits et des instrus très electroniques.

Puis Mantronik devient producteur pour Joyce Sims, Dhar Braxton et Hanson & Davis. La direction artistique est alors très claire : Electro.

“Music Madness”, deuxième album, voit le jour en 1986. Cette fois, le succès n’est pas le même. Leur musique s’éloigne du hip-hop traditionnel et prend une direction trop dance. Il utilise le reggae, la house et la techno naissante pour créer un nouveau genre. Le succès commercial de Mantronix sera bon mais son influence sur les DJ et beatmakers de la décennie 90 est immense.

Ensuite, il signe sur Capitol et “This Should Move Ya” sort en 1990 avec le single “Got To Have Your Love”. Là, le succès est au rendez-vous. En 1991, le duo s’agrandit avec l’arrivée de Jade Trini et Bryce Luvah (cousin de L.L. Cool J), futurs membres de “Groove Theory”. MC Tee a quitté la formation pour s’engager dans l’US Air Force. Ensuite, Rien de notable. Mantronik réalisera des remixes pour EPMD, Futur Sound Of London et Doctor Octagon.

Le vrai nom de Mantronik est Kurtis Khaleel. Il est né en Jamaïque mais il grandit entre le Canada et New-York. Il rencontre Touré Embden (MC Tee) au magasin de disques “Manhattan Downtown Records” où il est DJ. C’est William Socolov, président des disques “Sleeping Bag” qui leur donne une chance. Il ne le regrettera pas. En 1985, leur titre “Fresh Is The Word” est dans les rues de Manhattan et dans les clubs.

Ce que l’on sait moins, c’est que Mantronik sera directeur artistique chez “Sleeping Bag”. C’est lui qui signe EPMD et qui produit les premiers succès de KRS One. Il sera également à l’origine des carrières de Just-Ice et T La Rock. Dans l’histoire du hip-hop, ces actes sont aussi forts que sa carrière solo.

C’est en 2014 que son nom apparaît à nouveau. Il réalise un remix du titre “Wonderful Life” pour le groupe anglais Hurts. Un retour au son des productions d’Arthur Baker dans les 80’s, façon “Planet Rock”.

Discographie

mantronix Mantronix (1985, Sleeping Bag Records)***

music madness Music Madness (1986, Sleeping Bag Records)**

mantronix3 This Should Move Ya (1990, Capitol / EMI)***

Artistes du même genre ou de la même époque : EPMD, Captain Rock, Full Force, Prince Paul, Ice-T, Egyptian Lover, Dana Dane, Joyce Sims, Hanson & Davis.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.