NOJAZZ voit la vie en rose

 Nojazz voit la vie en rose et nous offre un bel album gorgé de “groove”. Peut être leur meilleur à ce jour.

Il règne ici une bonne humeur communicative. La musique de Nojazz apporte du bien être et tant mieux. Il faut dire que de nombreux titres sentent bon le funk des années 80, à commencer par “Get Ready”. Seul but clairement affiché : faire la fête ! Pour cela, les Nojazz utilisent tous les genres qu’ils affectionnent et qui sont leur marque de fabrique. Drum & Bass, funk, rap, jazz sont les ingrédients principaux. Pour la première fois, la world music fait son entrée dans leur musique. Par petites touches mais c’est un fait.

Ce nouvel album est ponctué de quelques effets de surprise. En N°5 par exemple, un “croisement” sublime, titre un peu à part dans leur discographie, une bouffée d’air frais d’une force qui prend aux tripes. Nojazz s’éloigne encore un peu plus de l’électronique pour reconquérir des terres plus black. “Massive” en est un exemple magistral. “Méroé” également dans un genre plus roots, autre effet de surprise de l’oeuvre. Nojazz sait également se faire sensuel. Sur “Outra Vida”, vous entendrez un saxophone aussi sensuel que le jeu d’un Wayne Shorter et c’est tout dire.

Les cuivres sont étincelants, les claviers souvent aériens, les percussions discrètes mais efficaces, la voix chaude et les choeurs entrainants…Nojazz est “music” et avec eux, c’est sûr, la vie est belle.

Nojazz “Beautiful Life (2019)*** Acheter

Artistes du même genre ou de la même époque : Electro Deluxe, Panam Panic, Electrophazz, 9 In Common…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.