1986-2000 : La déferlante “Janet”.

janet Le pari était un peu fou pour Janet Jackson au début des années 80 : Se faire un prénom et imposer un style au sein de la famille artistique la plus célèbre de la planète. Lorsqu’elle décide de se lancer en solo, son frère Michael domine la planète, Jermaine est très populaire et ses frères sont des icones de la culture black depuis les années 70. Non, pas facile !

Elle va pourtant réussir ce pari haut la main. Après deux albums sans style, elle devient la superstar féminine de la planète grâce aux producteurs Jimmy Jam & Terry Lewis, anciens membres du groupe The Time. 1986 est son année. L’album “Control” concocté avec le duo de producteurs de Minneapolis innonde la planète. A cette époque, seules Madonna et Whitney Houston rivalisent avec elle. Les titres “Control”, “What Have You Done For Me Lately”, “Nasty”, “When I Think Of You”, “Let’s Wait a While”, “Funny How Time flies” et “Pleasure Principal” sont sur toutes les radios du monde et dans tous les clubs. Sa musique, R&B et pop est très personnelle tant dans la musique que dans les textes. Janet Jackson devient Janet, identifiable à son seul prénom. Sa musique colle parfaitement à son temps et aux attentes du public.

Janet Damita Jo Jackson est né le 16 mai 1966. Elle fait ses premiers pas sur une scène à sept ans lors d’un concert des Jackson 5. Ensuite, elle commence une carrière d’actrice dans des séries télé. Mais son père use de toute son influence pour la diriger vers la chanson. Il y parviendra même si les débuts seront laborieux.

En 1982, grâce à son père, elle obtient un contrat d’artiste solo chez A&M. Le premier album éponyme produit par Foster Sylvers et Rene & Angela sort la même année.

“Dream Street”, l’opus suivant de 1984, est produit par Jesse Johnson, Giorgio Moroder et ses frères Michael et Marlon Jackson. Mais, même si des producteurs talentueux sont là, le style lui n y est pas.

Contre toute attente, l’album suivant est aussi fort que “Control” et impose davantage sa marque. 1989, l’album “Rhythm Nation 1814” met une claque au milieu artistique et aux amateurs de funk et de R&B du monde entier. Plus sombre, plus synthétique, plus engagé, plus technologique, l’oeuvre montre une nouvelle voie à suivre. “Miss you Much”, “Escapade”, “Alright”, “Come Back To Me”, “Love Will Never Do (without you)”, “Come Back To Me”, chaque titre de l’album sera un hit mondial, soit N°1 soit dans les cinq meilleures ventes de singles. 1989 et 1990 sont les années Janet. En fait, “Rythm Nation” est à Janet ce que “Thriller” a été pour le frangin. Elle est la première à placer sept titres consécutifs dans les cinq meilleures ventes. Même Michael n’avait pas réussi cette prouesse. Il s’en vend six millions juste aux Etats-Unis. De plus, Janet crée un look, des chorégraphies qui collent à l’oeuvre. Elle est ainsi sur toutes les télés. Sa musique s’inscrit dans le courant “new-jack swing” mais avec la touche funk de Minneapolis en plus et la touche pop pour les ballades.

Dans la foulée, Virgin lui offre un petit chèque de 32 millions de dollars pour quitter A&M, label des débuts.

Quatre année seront necessaires pour réaliser l’album “Janet” de 1993. Entre temps, ses producteurs Jam & Lewis ont mis sur pied leur label. Ils ont en charge la B.O. Du film “Mo’Money”. La star Luther Vandross enregistre le titre “The Best Things In Life Are Free” en duo avec Janet. Enorme succès en 1992. Puis elle retourne un temps vers le cinéma. C’est le film “Poetic Justice” de John Singleton avec la star du rap à cette époque, Tupac Shakur. Mais aucun de ces projets n’est au niveau de ce qui va suivre…

Sa séduction, son côté sexy, sa force artistique sont à leur apogée à la sortie de l’album “Janet”. Jam & Lewis oublient un peu le côté technologie des deux albums précédents au profit de la chaleur et d’un groove plus mélodique et plus festif. La technologie sera réservée au remix. Dès sa sortie, “That’s The Way Love Goes” est N°1 des ventes et va le rester pendant huit semaines. “If”, “Again”, “Because Of you”, “Any Time Any Place”, “You Want This” suivent avec le même succès. Troisième album avec Jam & Lewis, troisième succès mondial. Il s’en vend sept millions d’exemplaires.

1995, le frère prend la relève avec “History”. Il était logique de voir enfin le frère et la soeur ensemble. Cette réunion artistique se fait à nouveau sous l’autorité de Jimmy Jam & Terry Lewis. Non seulement le titre “Scream” est une réussite commerciale dans la pure tradition Jam & Lewis mais le clip est aussi un modèle du genre, cette fois dans la pure tradition Michael Jackson. En 1996, dix ans après la sortie de l’album “Control”, une compilation de ses grands titres voit le jour. Janet revoit le contrat avec Virgin pour un montant de 80 millions de dollars ! Pour la première fois de sa carrière, le duo Jam & Lewis déroge à sa règle des trois albums. Pour Janet (et peut être aussi pour l’argent !), ils acceptent de produire un quatrième album pour le même artiste. “Velvet Rope” est dans la lignée d’un “Rythm Nation”, très personnel et très engagé socialement et politiquement. Violent mais aussi très sensuel. Ce sera l’album de l’année en 1997. “Got Til It’s Gone” enregistré avec le rapper Q-tip des “A Tribe Called Quest” sur un sample de Joni Mitchell est le titre le plus réussi de l’album. “I Get Lonely” enregistré avec la formation Blackstreet de Teddy Riley est aussi emblématique de la decennie 90. Mais les ventes commencent à stagner. De sept millions d’albums vendus avec “Janet”, elle passe à trois millions.

A la fin des années 90, Janet a déjà plus de dix années intenses de carrière. Jimmy & Terry sont sur le déclin face à des Teddy Riley ou des Ginuwine bien plus frais. De plus les attentes du public ne sont plus du tout les mêmes. Un retour à une soul acoustique pure semble la tendance. Maxwell, D’Angelo et Erykah Badu sont les nouveaux leaders. Janet va continuer avec le succès mais plus à la même échelle et surtout plus avec le même impact. Son influence décline fortement les années suivantes.

Discographie

janet1 Janet Jackson (1982, A&M)*

janet2 Dream Street (1984, A&M)*

janet3 Control (1986, A&M)***

janet4 Rhythm Nation 1814 (1989, A&M)***

janet5 Janet (1993, Virgin)***

janet6 Velvet Rope (1997, Virgin)***

janet7 All For You (2001, Virgin)**

janet8 Damita Jo (2004, Virgin)*

janet9 20 Y.O. (2006, Virgin)*

janet10 Discipline (2008, Island / Universal)**

janetcover Unbreakable (2015, Black Doll / BMG)*

Artistes du même genre ou de la même époque : Whitney Houston, Cherrelle, Karyn White, Pebbles, Paula Abdul, Faith Evans.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.