ART NEVILLE

 Art Neville n’avait pas une biographie longue comme le bras mais sa contribution à la musique de la Nouvelle-Orleans est énorme.

Faits marquants : il a fondé les groupes “The Meters” et “Neville Brothers”, deux piliers de la culture musicale américaine. Chanteur et pianiste, Art Neville est l’un des artisans du funk de la nouvelle-Orleans. “The Hawketts”, son premier groupe, aura un succès local en 1954 pendant la période du carnaval. Leur titre “Mardis Gras Mambo” sortira sur le label “Chess”. Il enregistre également une poignée de singles en solo à la fin des années 1950. Il apporte aussi sa contribution comme choriste et pianiste à la chanson “Lights Out” de Jerry Byrne, en 1958.

C’est au milieu des années 1960 qu’il crée le groupe “The Meters”, véritable institution de la soul et du funk. Une formation instrumentale qui marque son temps. Le groupe se séparera en 1977, année de formation des “Neville Brothers”. L’entreprise familial règnera sur la musique de la nouvelle-Orleans et il en sera le meilleur ambassadeur à l’étranger. Un classique : l’inoubliable “Yellow Moon” avec la voix du frère Aaron.

THE METERS 

Les Meters ont mis en place les bases du funk de la Nouvelle-Orleans. Quelques enregistrements notables sous leur propre nom et de nombreuses sessions avec d’autres, Allen Toussaint en tête.

À l’époque où James Brown et Sly Stone sont les maitres du funk, les Meters soutiennent largement la comparaison. Du même niveau que les fameux JB’s. Pour l’essentiel, les albums des Meters sont instrumentaux. L’accent est mis sur les orgues et les rythmiques. Paul McCartney et Robert Palmer seront des admirateurs des Meters. D’ailleurs, les deux artistes les utiliseront en studios. Un groupe “live” extraordinaire. Le succès à grande-échelle ne sera jamais au rendez-vous mais leur influence sur le funk et le hip-hop des décennies 1980 et 1990 est énorme. Dans les années 1990, le groupe connaitra une renaissance impressionnante grâce à des rééditions.

Art Neville en sera le leader du début à la fin. Sur leur label “Josie”, ils lèguent des titres fameux comme “Cissy Strut” (N°10 des ventes R&B en 1969), “Look-Ka Py Py” et “Chicken Strut”.

NEVILLE BROTHERS 

Début officiel d’Art, Charles, Aaron et Cyril en 1977. Aaron avait déjà enregistré la chanson “Tell It Like It Is” en solo. En 1967, “Art Neville & the sounds” avait posé les bases. En 1968, Allen Toussaint les emploie comme groupe maison du label “Sansu”. On entend les frères avec Lee Dorsey, Robert Palmer et LaBelle.

Après la période “The Meters”, c’est officiel, Art annonce le lancement des Neville Brothers. Premier album et premier flop. Le disco est là et domine tout. Les frères se retrouvent trois ans sans contrat.

Grâce à Bette Midler, les Neville Brothers signent en 1981 pour le superbe “Flyo On The Bayou”. La voix suave et tenor de Aaron est parfaitement mise en valeur. Les ventes restent faibles malgré un accueil presse impressionnant. De nouveau à la recherche d’un contrat. En 1984, les frères reviennent sur un petit label avec “Neville-ization”, album “live”. Les Neville Brothers sont connus mais peinent à trouver le succès commercial qui assurera leur avenir. Même le “Uptown” de 1987 enregistré avec Keith Richards et Carlos Santana (excusez du peu) stagne à un faible niveau…

L’étincelle a lieu en 1989 sur le label “A&M”. Le producteur Daniel Lanois, lui aussi pur produit de la Nouvelle-Orleans, s’occupe de la famille. Il en sort le sensuel et atmosphérique “Yellow Moon”, énorme succès international de l’année et le très réussi “Sister rosa”. Cette fois, les Neville Brothers touchent les cimes. En 1990, le duo entre Aaron et la star Linda Ronstadt (“Don’t Know Much”) suit le même chemin. Ensuite, le succès sera constant jusqu’à la fin des années 1990. Le groupe se sépare officiellement en 2012. Leur dernière apparition au complet sur scène a lieu en 2015 au festival de leur ville.

Discographie Selective

 Look-Ka Py Py (1969, Sundazed)*** Acheter

 Struttin (1970, sundazed)** Acheter

 Rejuvenation (1974, Sundazed)*** Acheter

 Fire On The Bayou (1975, Sundazed)*** Acheter

Neville Brothers “Fiyo On The Bayou” (1981, A&M)*** Acheter

 Yellow Moon (1989, A&M)*** Acheter

Artistes du même genre ou de la même époque : Allen Toussaint, Labelle, Johnny Adams, JB’s, Dr John…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.