DELGRES

 Delgres, c’est d’abord une gueule, celle d’un leader charismatique qui ose le créole hors des sentiers battus. Ensuite, c’est une musique puissante, blues bien sûr mais dont le flirt avec la soul est fréquent. Même lorsque les cordes de guitares électriques déchirent l’atmosphère, la mélodie est là, belle et entêtante.

Né il y a quatre ans de la rencontre entre Pascal Danae avec le batteur Baptiste Brondy et le joueur de sousaphone Rafgee, Delgres est surtout une aventure intime, un voyage intérieur où la musique devient le véhicule imaginaire, quoique vibrant, d’un vécu personnel, d’une histoire familiale.

Auteur, compositeur, multi-instrumentiste et chanteur, Pascal connaît une première consécration avec le trio afro-brésilien “Rivière Noire” (Meilleur album de Musiques du monde aux Victoires de la Musique 2015). Un album fort et inoubliable. Avec “Rivière Noire”, il s’est senti légitimé dans sa quête d’authenticité, raffermi dans son désir de prendre la musique par la racine. Car Delgres joue une musique brute, authentique qui sent bon la terre et la culture noire, qu’elle soit à la Nouvelle-Orléans ou dans les Antilles françaises. Une musique révoltée, souvent violente parfaitement incarnée par la voix de Pascal Danae. Les chansons de Delgres rendent compte de blessures, de souffrances, de traumatismes, bases du blues à son origine.

Delgres, c’est une musique spirituelle, forte, un pont entre les nombreuses et profondes racines des musiques traditionnelles noires qui mèneront, rappelons le, au rock N roll. À découvrir.

The Delgres “Mo Jodi” (2018, PIAS)** Digital CD vinyle 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.