ISLEY Brothers

isley Originaire de Cincinnati, les frères Ronald, Rudolph et O’Kelly ont chanté le gospel avec leur mère avant de s’installer à New-York en 1957. Là, ils enregistrent du “doo-wop” pour différents petits labels. SOUL / FUNK

Leur toute première sortie sera “An Angel Cried” sur “Teenage” avant la signature d’un contrat avec “Gone” en 1958. Après quelques singles de Rock’N’Roll, ils signent sur “R.C.A.” en 1959 et enregistrent leur premier hit intitulé “Shout”. Le guitariste du groupe s’appelle Jimmy James plus connu sous le nom…Jimi Hendrix !

En 1962, après un passage par le prestigieux label “Atlantic”, ils sortent “Twist And Shout ” sur “Wand Record”. Ce titre aura un succès populaire en Angleterre en 1963.

Après un bref passage chez “United Artist”, ils créent leur propre label (T-Neck) en 1964. Ils traversent alors une période sombre au niveau commercial.

En 1965, Berry Gordy leur offre un contrat chez “Motown” et les met entre les mains des producteurs Holland/Dozier/Holland. Grâce à cette équipe, ils renouent avec le succès dès 1966 avec la chanson “This Old Heart Of Mine”.

En 1969, ils se concentrent à nouveau sur leur label, désormais distribué par “Buddah”. L’album “It’s Your Thing” sert aussi de B.O à un film financé par les frères.

A cette époque, le trio d’origine s’agrandit : les deux jeunes frères Marvin Isley (bass) et Ernie Isley (batterie/guitare) ainsi que le cousin Chris Jasper (claviers) se joignent au groupe.

isleygreat

En 1973, ils signent sur Epic pour un premier opus intitulé “3+3”. De nombreux singles à succès seront extraits de cet album : “Highway Of My Life”, “Summer Breeze”, “Don’t Let Me Be Lonely Tonight”… Les Isley Brothers enregistrent aussi un nombre important d’album pour “Epic”. De nombreux succès singles à la clef.

En 1984, le groupe se sépare en deux parties : d’un côté le trio original Ronald, Rudolph et O’Kelly, qui garde le nom “Isley Brothers”, signe chez Warner. De l’autre, le trio des  “jeunes” composé de Isley/Jasper/Isley.

O’Kelly décède d’une crise cardiaque en mars 1986, un an après la sortie de “Masterpiece”. Ronald et Rudolph sortent un dernier album, “Smooth Sailing”, en 1987 sur lequel on retrouve Angela Winbush à la production et dans les chœurs.

La famille Isley laisse quelques titres inoubliables dans la culture noire américaine comme “That Lady” (1973, N°2 R&B, N°6 pop), “Fight The Power” (1975, N°1 R&B, N°4 pop), “The Pride” (1977, N°1 R&B), “I Wanna Be With You” (1979, N°1 R&B, dont on ne compte plus les reprises) et quelques autres.

Discographie Selective

isley0 This Old Heart Of Mine (1966, Motown)*** (achetez)

isley00 Brother, Brother, Brother (1972, Legacy)*** (achetez)

isley1 3+3 (1973, Legacy)*** (achetez)

isley2 Live It Up (1974, Legacy)***

isley3 The Heat Is On (1975, Legacy)*** (achetez)

isley4 Harvest For The World (1976, Legacy)*** (achetez)

isley5 Winner Takes All (1979, BBR)** (achetez)

isley6 Between The Sheets (1983, BBR)** (achetez)

Artistes du même genre ou de la même époque : The O’Jays, Ohio Players, Harold Melvin & the blue notes, The Spinners, Al Green, Commodores, the Brothers Johnson.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.