Kel ASSOUF

assouf cover C’est au début des années 1990 que la France découvre vraiment la musique “touareg” souvent également appelée “Desert Blues”. A cette époque, Ali Farka Toure en est la grande figure. Son album “The Source” est un chef d’oeuvre du genre

Dans les années 2000, c’est la formation “Tinariwen” qui prend le relais. Leur musique s’inspire directement de celle de Farka Toure mais elle est davantage orientée rock et basée sur les percussions là où celle de Farka Toure avait pour base la guitare.

La musique de Kel Assouf s’inscrit dans cette tendance mais avec la touche électronique en plus.

Le guitariste touareg Anana Harouna, membre de Tinariwen, a monté cette formation à Bruxelles en 2006. A la différence des artistes cités, leur musique est beaucoup plus urbaine. Certes !, les chants sont en tamasheq et apportent la couleur traditionnelle mais pour le reste, nous sommes bien dans une musique hybride du 21eme siècle pas forcement facile d’accès mais très intéressante. Batterie entêtante, riffs de guitares électriques, rythmes parfois proches de la transe africaine, parfois proches du groove funkelectro comme sur “Tikounen”.

A noter sur cet album, la présence de Toulou Kiki, chanteuse touareg originaire du Niger et actrice principale du film “Timbuktu” d’Abderrahmane Sissako. Le rôle de Sofyann Ben Youssef est loin d’être négligeable. Il est le compositeur très attaché aux mélanges des genres et des époques. Et ça s’entend !

Un album “world” de notre temps qui se nourrit des richesses musicales du passé. Je le répète, intéressant pour oreilles curieuses et bien ouvertes !

Kel Assouf “Tikounen” (2016, Socadisc)**

Sortie : 04 / 03 / 2016

Genre : World music / Afrique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.