KYGO

Kygo-Cloud Nine 24 ans et une musique aussi impressionnante que mature. Kyrre Gorvell-Dahll est norvégien. Sa musique electronique est comme une synthèse de nombreux courants de la culture electronique du milieu des années 1980 à aujourd’hui.

kygo

Le piano de son “intro” nous ramène vite à la grande époque de la “house” de chicago lorsque les artistes de cette ville faisaient danser la planète. Mais il utilise aussi le courant “electro“, le “dubstep”, la “dance” classique pour créer un style, le sien.

Les mélodies sont ennivrantes, parfaites pour les soirées en club. Les voix très variées puisque chaque titre a son chanteur. On retrouve à ses côtés les irlandais de Kodaline, l’anglais de 26 ans Tom Odell, les australiens d’Angus & Julia Stone, la star américaine John Legend et de nombreux autres invités. L’origine géographique est aussi variée que les sonorités de son album. A 24 ans, Kygo met un grand coup de pied dans la fourmilière electronique avec une musique pleine de joie de vivre, résolument optimiste, sans prétention et ça fait un bien fou. “Serious”, “Stay”, “Nothing Left”, “Happy Birthday” en sont des preuves magistrales. Notre preference va à “Nothing Left”. Sur ce titre très aérien, l’anglais Will Heard, 25 ans, apporte une touche soul-pop très chaude.

Il faut dire que le jeune home a toute les raisons d’être positif : A 24 ans il a signé un beau contrat international avec “Sony”, sept millions de personnes l’ont déjà écouté sur “soundcloud” et il y a déjà 40 millions d’écoutes sur “spotify”, oui oui 40 millions !

Le monsieur est très bien parti dans la vie artistique. Esperons qu’il sera aussi brillant sur la longueur. Très beau départ en tout cas.

Kygo Cloud Nine (2016, Sony)***

Artistes du même genre ou de la même époque : Flume , Disclosure, FKA Twigs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.