Pimps Of Joytime : L’ouragan de Brooklyn.

pimps of joytime

PIMPS OF JOYTIME : L’ouragan de Brooklyn.

Nous avions rencontré ces gars de Brooklyn en 2006. Leur musique, fusion de salsa, de funk, de hip-hop et de jazz, entre autres, nous avait fortement impressionné. Nous les retrouvons sept ans plus tard…

Rencontre avec Brian J., principal auteur / compositeur du groupe.
Musiculture : Que s’est-il passé depuis 2006?
Brian J : Beaucoup de choses!
C’est presque une odyssée entre nos deux rencontres. Nous avons joué dans les 700 concerts aux Etats-Unis et quelques uns à l’étranger. Nous avons sorti deux albums et de nombreux mini albums de remix. Nous avons eu de grands moments et quelques heures difficiles aussi.
Musiculture : Vous avez joué avec Roy Ayers et les Neville Brothers. Comment les avez-vous rencontré et pourquoi ces choix?
Brian J : J’ai un vrai respect pour mes ainés en musique. J’ai saisi l’opportunité de travailler avec eux dès que possible. J’ai rencontré Art et Cyril Neville grâce à mes contacts sur la scène musicale de la Nouvelle-Orleans. Avec Roy Ayers, nous avons évoqué l’idée d’un album dont je serais le producteur mais cet album n’a jamais vu le jour mais j’ai eu la possibilité de le mettre sur quelques titres de Pimps, ce qui est génial.
Musiculture : Sur certains titres, on entend clairement les influences des JB’s. Est-ce une de vos influences?
Brian J. : Si tu fais quoi que ce soit qui est un rapport avec le funk sans être influencé par les JB’s, il y a un problème.
485526_10151404677763483_262057353_n
Musiculture : Tu as réussi un très bon mélange entre un son “old school” et un son plus moderne. Quelle est ta méthode pour atteindre ce résultat?
Brian J. : Merci! J’aime les sonorités “vintage” et j’adore les musiques electroniques. Je les met ensemble en y mettant de ma sensibilité, ma conception esthétique de la musique pour les assembler.
Musiculture : Vous êtes un fantastique groupe “live”. Quand venez-vous en Europe?
Brian J. : Nous sortons un nouvel album à l’automne prochain et nous projetons de le sortir à l’international. Une fois chose faite, nous souhaitons avoir une visibilité internationale. Nous avons joué en Angleterre l’année dernière et les gens adorent ce que nous faisons. C’est notre philosophie de visiter différentes cultures et de les transmettre dans la musique et les vibrations.
Musiculture : Quelle est votre stratégie pour les années à venir?
Brian J. : Continuer à faire de la musique et atteindre des niveaux supérieurs en terme artistique. Récemment, nous avons commencé à travailler avec une très bonne société de management. ils sont en train de poser quelques jalons qui avec un peu de chance amènerons le groupe au niveau supérieur.
 Ce groupe composé de Brian J. (chant, guitare, claviers), Mayteana Morales (chant, percussions), Cole Williams (chant, percussions), David Bailis (bass, sampler) et John Staten (batterie) est un vrai phénomène. Une tornade sur scène et en studio, capable de tout jouer avec un unique but : Le groove!
Nous vous invitons à les découvrir ici ou ici.
Leur facebook.
Pour les découvrir en live.
Pimps-Of-JoyTime--Janxta-Funk
FOR OUR ENGLISH FRIENDS
PIMPS OF JOYTIME : The Hurricane From Brooklyn.
Meeting with Brian J., the main writer and composer of the band.
What’s happened since our last meeting?
Brian J. : A lot! It’s been quite a journey.We have played probably close to 700 shows around the States and some internationally. Released 2 full legnth albums and a number of remix eps. Have had many great times and our share of struggles as well.
How have you met people like roy ayers or the neville brothers? Why this choice?
Brian J. : I have a real reverence for my musical forefathers. I jump at the chance to work with these cats whenever possible.
I met Art and Cyril Neville through my connection with the New Orleans music scene. The connection With Roy Ayers came about through a meeting about me producing a record for him. That record never happened but I was able to get him to throw down on a few Pimps tracks which was fun.
In some songs, we clearly hear the influence of the JB’s, is it one of your main influence?
Brian J. : If your doing anything that has anything to do with the funk and you don’t have JB’s influence… it’s a problem.
You have managed a really good mix between “old school flavour” and contemporary sound : What is your method of work to reach it?
Brian J. : Thank you! I love old school vintage tones and I love electronic music so I just put them together and use my esthetic sensibility to blend them.
You are a fantastic “live” band : When do you come in Europe?
Brian J. : We are going to put a new record out in the fall and are aiming to release it worldwide. Once it’s out there we plan on making the leap to becoming more international. We played England last year and people loved what we were doing. It’s rewarding to visit different cultures and bring them our music and vibe.
what is your strategy for the next years?
Brian J. : To keep making the music and striving for higher levels artistically. We recently started working with a really good management company and they are setting some wheels in motion that with a little luck will elevate the band to the next plateau.

This band composed of Brian J. (vocals, guitar, keys), Mayteana Morales (vocals, percussion), Cole Williams (vocals, percussion), David Bailis (bass, sampler) and John Staten (drums) is real phenomenon. A real hurricane on stage and in studio which is able to play everything with only one aim : The Groove! We invit you to discover their music here or here.

Their facebook.

Christophe Augros.

  
  
  
  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.