Robin Thicke

Robin ThickeCharismatique, beau gosse, Robin Thicke est un beau succès commercial R&B des années 2000 et 2010. Pourtant, comme diraient des rappers français bien connus : “Tout ne fut pas si facile” !

Robin Thicke a travaillé dans l’ombre pendant plus de dix ans avant de se retrouver en pleine lumière. Son premier succès en solo date de 2006 avec l’album “The Evolution Of Robin Thicke”. Assisté des Neptunes (Chad Hugo et Pharrell Williams), il nous offrait un album riche de la soul des 70’s façon Marvin Gaye, de la soul de Philadelphie et d’influences brésiliennes. Sa personnalité et ses grands talents de chanteur prennent une ampleur toute particulière.

L’attitude show-biz est dans les gênes de cet artiste mi canadien, mi américain. Il est le fils d’une chanteuse et actrice (Gloria Loring) et d’un compositeur et acteur (Alan Thicke). Il grandit dans la banlieue de Los Angeles en immersion totale dans l’industrie de l’entertainment. Alors âgé de quatorze ans, sa “demo” attire l’attention de Brian McKnight, chanteur soul star des années 90. Ce dernier lui obtient un contrat avec le label “Interscope”. C’est comme auteur-compositeur pour les autres que Thicke va se faire un nom dans l’industrie de la musique. Il écrit pour Brandy (Love Is On My Side), Brian McKnight (Anyway), Color Me Badd (il a besoin de manger à cette époque !), Brownstone (Around You), Christina Aguilera (il a besoin de manger on vous dit !) et Mark Anthony (When I Dream At Night). Il s’implique également dans des projets pour Mya et Jordan Knight. Nous sommes en 1999.

Trois ans plus tard, il se lance en solo avec un album intitulé “Cherry Blue Sky” : Aucun succès. Il retravaille l’album, change le titre pour “A Beautiful World” : Aucun succès. Tout change en 2006 avec “The Evolution Of Robin Thicke”. Là, les Neptunes sont à ses côtés. Ca aide un peu. Il signe même sur leur label “Startrak”. La chanson “Lost Without You” est N°1 des ventes R&B et l’album est platine. Ses influences funk années 80 façon Mtum sont alors évidentes.

Désormais, le succès est au rendez-vous. Sa musique plaît, son humour, son auto-dérision et son style aussi. L’album “Something else” de 2008, entre soul, disco et hip-hop se place directement N°3 des ventes. Le titre “Magic” fait forte impression. “Sex Therapy” suit rapidement en 2009, trop vite. Il se perd un peu les années suivantes. C’est de nouveau Pharrell qui vient à son secours en 2013 en produisant “Blurred Lines”, titre construit sur l’instrumental du “Got To Give It Up” de Marvin Gaye. Il s’en vend 700 000 exemplaires aux Etats-Unis.

Février 2014, Thicke, après huit ans de mariage, se sépare de Patton, sa femme, principalement à cause de son attitude désinvolte et provocatrice. L’album “Paula” voit le jour en juillet et la ballade “Get Her Back” connaît un beau succès.

A aujourd’hui, Thicke sans Pharrell n’est rien. Il a un réel talent pour l’écriture et la composition et probablement de belles années devant lui si son comportement ne prend pas le dessus. A suivre.

Discographie

A Beautiful World A Beautiful World (2003, Interscope)**

The Evolution Of Robin ThickeThe Evolution Of Robin Thicke (2006, Startrak / Interscope)***

Something ElseSomething Else (2008, Startrak / Interscope)***

Sex TherapySex Therapy (2009, Startrak / Interscope)**

Love After WarLove After War (2011, Startrak / Interscope)*

Blurred LinesBlurred Lines (2013, Startrak / Interscope)**

PaulaPaula (2014, Startrak / Interscope)*

Artistes du même genre ou de la même époque : Jaheim, Rahsaan Patterson, Chico Debarge, John Legend, Maxwell, Justin Timberlake, Dwele, Ne-Yo.

One comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.