Ubiquity Recordings

 ubiquity Voilà maintenant vingt ans que Michael McFadin et sa femme Jody ont mis sur pied le label “Ubiquity” à San Francisco, Californie.

lLuv-N-Haight

Le label est crée au début des années 1990 dans une période où le style “acid-jazz” en est à ses balbutiements. C’est dans ce genre musical que le label va se faire connaître.

mcfadin Michael & Jody McFadin

Au début, le couple McFadin a pour ambition d’ouvrir un magasin de musique. C’est chose faite en 1990 avec la boutique “Groove Merchant” sur Haight Street, San Francisco. En moins d’un an, le magasin de disques jouit d’une solide réputation. Il est devenu le lieux branché pour ceux qui souhaitent trouver des raretés mais aussi les nouveaux courants musicaux. Les DJ, producteurs, collectionneurs, amateurs de jazz, de soul, de break beats sont tous à la boutique Groove Merchant. Même Mike D. en parle en 1992 sur l’album “Check Your Head”, c’est vous dire.

En 1993, le label “Luv N’Haight” est crée (nom emprunté à un titre de Sly Stone). Puis “Luv N’Haight” fait partie d’une société plus grande, “Ubiquity Recordings”, toujours crée et menée par le couple. Leur première signature sera un succès “underground” d’un certain Greyboy, DJ alors inconnu.

Au fil des années, “Ubiquity” aura de nombreuses ramifications. “Luv N’Haight” sera spécialisé dans les rééditions de petites perles “rare grooves” (il y en aura plus de 60), “Cubop” sera plus orientée latin-jazz (avec plus de 40 signatures d’artistes) tandis que “Ubiquity” et ses 250 sorties sera le label du funk, du hip-hop et de l’electronique. Spécialité de la maison : Sortir des disques aux sonorités inédites et les rendre accessibles au plus grand nombre. Dans la deuxième moitié des années 90, il faut bien admettre que le label “Ubiquity” met une grande claque aux fans de soul, funk, hip-hop et electronique en France. Dans la demarche, “Ubiquity” rappelle le label C.T.I. de Creed Taylor ou encore celle de Gilles Peterson.

Spirit Level, Greyboy, “Heading In The Right Direction”, Joyce Hurtley, Ohmega Watts, Shwan Lee, Jimi Tenor, Freddie Cruger, JTQ (James Taylor Quartet), Pucho & the latin soul brothers, Quantic, Snowboy sont tous des artistes dont le furieux groove a marqué les amateurs du genre aux quatre coins de la planète.

La grande période commerciale du label, c’est la décennie 1990. Aujourd’hui, les nouvelles sorties sont essentiellement digitales. Les artistes Ubiquity servent souvent des B.O. De films, des séries télé et même à des habillages de publicités télé. Le couple McFadin s’est donc bien adapté aux profondes mutations du marché du disques en donnant priorité aux editions. Ainsi, leur catalogue est toujours bien vivant.

Label du même genre ou de la même époque : Dorado, Acid Jazz, Talkin’ Loud, Soulciety.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.