SKNAIL : ACT IV

SKNAIL est de retour avec un nouveau projet radicalement différent des précédents. Ouija, quatrième album, est davantage orienté world music. En effet des instruments traditionnels comme le oud font leur apparition. Neuf titres surprenants et intéressants.

Sur ces neuf titres, la part belle est faite aux guitares mais l’électronique et les ambiances sont toujours la priorité. Comme sur ce fabuleux Ouija aux senteurs de blues, trempé à la trompette virtuose. Ici, des musiciens d’exception travaillent sur les mises en place et les ambiances. Sur les dialogues également. Comme sur A Lost Spirit où le piano de Guy-François Leuenberger a beaucoup à dire au oud électrique. Un titre très proche de ce qu’aimaient à faire les musiciens du Svensson Trio au début des années 2000. Frozen Embers est prétexte aussi à de beaux échanges entre trompette et piano sur fond d’ambiances électroniques, le glitch comme les a baptisés le producteur Blaise Caillet.

Dans l’ensemble, l’album Ouija des SKNAIL est une œuvre apaisante, sublime et riche d’émotions. La technique des musiciens y est aussi importante que la créativité et que les vibrations électroniques. Neuf titres qui ne décevront pas leurs fans, neuf titres qui attireront sûrement de nouveaux adeptes de leur style, envoutant et beau.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.