DABY TOURE

dabynew Nous avions découvert Daby Touré via le label “Realworld” de Peter Gabriel. Puis c’est avec le duo “jazz-electro” Wise qu’il nous avait fortement impressionné.

Son nouvel album vient juste de voir le jour. “Amonafi”, c’est son nom, est inclassable, comme souvent avec lui.

Daby Toure a grandi en écoutant de la musique africaine traditionnelle mais aussi du Lionel Richie, du Michael Jackson et ça s’entend sur “Debho”. Titre en parfaite opposition avec “Mina”, beaucoup plus “roots”. Sur “Oma”, la base est ska puis habillée d’influences asiatiques. Ça peut sembler compliqué mais ça ne l’est pas. Ce titre s’écoute aussi facilement que les autres.

Daby Toure expose ici l’étendue de ces capacités artistiques. Il explore sans frontières pour un résultat magnifique. Du coup, on comprend encore mieux pourquoi le géant Peter Gabriel l’avait signé en 2004 sur son label.

Cet auto-didacte de la guitare, originaire d’Afrique de l’Ouest mais installé à Paris depuis longtemps est impressionnant vocalement et dans ses choix artistiques. Il réussit un beau mélange entre pop et musiques ethniques avec intelligence et pour un résultat festif.

Daby Toure est un grand artiste. Il le prouve ici.

Daby Toure Amonafi (2015, Cumbancha)**

Sortie : Septembre 2015.

Genre : World / Afrique

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.