Le Discret Damon Albarn.

albarn Enigmatique et insaisissable, tel est Damon Albarn. Depuis ses débuts avec le groupe Blur, il n’a cessé de brouiller les pistes.

Avec Blur, il avait un rôle central écrivant les grands thèmes de cette formation. Puis direction Gorillaz. Là, il crée un collectif composé d’artistes d’horizons très divers. Il a encore un rôle de pivot mais l’image est plus importante que le reste. Le début des années 2000 sera marqué par la sortie des albums “Gorillaz” (2001) et “Demon Days” (2002). Son nom n’est jamais mis en avant. Le monsieur préfère la puissance du collectif, de l’équipe plutôt que la performance personnelle.

gorillaz gorillaz 2

En 2012, il offre au géant de la soul Bobby Womack un retour dans la lumière avec un album exceptionnel. Une soul teintée d’electronique, mélodique, triste mais jamais sombre. “The Bravest Man In The Universe” est un grand disque dans la carrière de Womack, l’une de ses plus belles réussites commerciales.

womack

2014 : Damon Albarn, pour la première fois, sort un album sous son nom. “Everyday Robots”, titre de l’oeuvre, est également mélodique et mélancolique mais sans jamais tomber dans la tristesse ou le depressif. En fait, son humeur redonne plutôt le moral. Richard Russell, déjà compagnon de route sur l’album de Bobby Womack, est à ses côté pour la production. Oui, la technologie est mise en avant puisque les rythmes sont tous digitalisés mais la chaleur reste prioritaire et l’acoustique n’est pas en reste. Dans l’ensemble, les tempos sont plutôt lents mais on ne s’ennuie pas une minute. Le titre “Everyday Robots” avec son piano mélancolique, sa texture electronique, sa boucle repetitive et entêtante nous renvoie directement à l’album de Womack. “Hostiles“, et son côté “Depeche Mode” chargé de mélancolie, est sublime. Sur “Lonely Press Play“, l’artiste semble dévoiler le but de son album : Si vous êtes seul, écoutez cet album. La production est proche de celle utilisée par Julien Birot sur les albums de Wise, d’une propreté sans failles avec de subtiles ingrédients electroniques. Et cet album original et magistral se ferme sur un superbe et joyeux “Heavy Seas Of Love“. Nous vous laissons découvrir le reste. Fortement conseillé.

Everyday Robots*** .

Heavy Seas Of Love

One comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.