Giulia VALLE Trio

En France, le jazz est issu d’une vieille tradition qui remonte à plusieurs décennies. Avec le temps, l’hexagone s’est ouvert sur d’autres scènes européennes comme celle d’Italie.

Dans les années 1990 et 2000, le jazz italien a percé les défenses française avec brio. Le jazz ibérique, également dense et ancien, est moins populaire. Au mieux, on connait Tete Montoliu, Jorge Pardo et Michel Camilo-Tomatito. Albert Sanz, Jordi et Mario Rossy, Pedro Iturralde sont des noms confidentiels pourtant célèbres dans leur pays.

La contrebassiste Giulia Valle est de celles qui méritent votre attention si vous êtes féru de jazz. Puissante, sa musique est aussi surprenante que son parcours : D’origine italienne, elle est espagnole d’adoption et a été formée au jazz à Paris par François Rabbath. Bref ! Elle met tout le monde d’accord.

Ce nouvel album “live” enregistré à San Francisco est à son image : Puissant, sensible, précis, beau. C’est un trio formé de sa contrebasse, du piano de Marco Mezquida et de la batterie de David Xirgu. Son jazz joue avec la transe, des rythmiques envoutantes et la fusion des genres.

Techniquement, c’est irréprochable et on ne sort pas de ce concert indemne. Le jazz de Giulia Valle prend le corps, la tête et l’esprit : Hypnotique !

Giulia Valle Trio “Live In San Francisco” (2017, Discmedi blau / Socadisc)** Acheter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.