Joyce SIMS

 Les années 1980 ont été celles des tendances. On ne compte plus genres et sous-genres. Dans cette jungle, l’”electro” s’est distingué grâce à des succès commerciaux importants. Le maître s’appelait Arthur Baker.

Mais d’autres producteurs ont tenté l’aventure. Parmi ceux-ci, on trouvait Mantronik. Membre du duo rap “Mantronix”, leader d’un rap très électronique, Curtis Mantronik se lancera dans la production. Joyce Sims sera l’artiste qui incarnera le mieux son travail. “Come Into My Life” a indéniablement marqué la décennie 80.

La chanteuse, auteure et productrice Joyce Sims est de celles dont la courte carrière laisse des traces profondes dans les mémoires. Si l’artiste a enregistré plusieurs albums, c’est son premier opus qui aura le plus de succès. Il faut dire que les singles sont nombreux : “My All And All”, “It Wasn’t Easy”, “Lifetime Love” et bien sûr “Come Into My Life”.

Née à Rochester, USA, elle étudie la musique au lycée. Plus tard, son agent la présente à Ron Resnick du label “Sleeping Bag”. Elle signe un contrat avec lui en 1986. Un an plus tard, sa musique envahit les radios et les rues de New-York puis celles d’Europe. “Come Into My Life” est dans les dix meilleures ventes singles aux Etats-Unis.

Après Arthur Baker, Fred Zaar, Jon Robbie, Rod Hui, Chris Barbosa et quelques autres, Mantronik a trouvé ce son urbain dont une génération est friande. Les programmations rythmiques, les sons de claviers, les arrangements font du son de Joyce Sims, le son de New-York. À cette époque, “electro” et culture “hip-hop” ne font qu’un. Son album est parfait pour la danse.

Ensuite, Joyce Sims sortira d’autres albums, sans Mantronik, sans succès…

Discographie selective

 Come Into My Life (1987, Sleeping Bag / Warlock)*** Acheter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.