Le “caméléon” BELLEGARDE

 Un artiste traditionnel créole à Montréal ! Et oui ! Il s’appelle Daniel Bellegarde et sa musique folklorique rend hommage à sa culture d’origine ainsi qu’à celle de son pays d’accueil.

D’emblée, vous penserez à Kali et à Malavoi, grands interprètes de la musique des Antilles françaises. L’utilisation des violons et du banjo sont pour beaucoup dans la référence à ces artistes. Mais Daniel Bellegarde est installé au Québec. Une partie de sa culture est donc teintée d’Acadie et de zydeco. ça s’entend ! Pas étonnant qu’il ait enregistré avec Zachary Richard. Ecoutez “Flirtation” et vous comprendrez mon propos. La musique de Daniel Bellegarde est une belle mosaïque traditionnelle, un superbe hommage aux Antilles, à l’Afrique et au Québec. Un arc en ciel où langue française côtoie langue créole avec une belle aisance.

Ce percussionniste, compositeur, arrangeur et interprète ne se limite pas à une zone géographique. D’origine haïtienne, Daniel Bellegarde a également les yeux rivés vers l’Afrique et le jazz. Il a déjà travaillé avec l’excellent Lokua Kanza et avec Mino Cinelu, entre autres.

“Anba Tonèl”, premier album solo, vient de voir le jour. Un voyage dans le temps, un catalogue des sonorités qui sont à la base de nombreux courants musicaux de la “world music” du 20eme siècle. Une musique nostalgique qui ravive mazurka, béguine et kompa, entre autres. Brillant !

Daniel Bellegarde “Anba Tonèl” (2017)** Acheter

Artistes du même genre ou de la même époque : Kali, Malavoi, Haitian Troubadours, Skah Shah…

Vous aimez Daniel Bellegarde, vous aimerez :

Laisser un commentaire